Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le bon usage

Le bon usage

Mon blog est consacré essentiellement au bon usage de la langue française. Il est donc, spécialement conçu et destiné aux collégiens,lycéens, étudiants,et notamment aux amoureux de la langue de Molière.


Antécédent

Publié par Fawzi Demmane sur 19 Juillet 2009, 23:52pm

Catégories : #Le bon usage

Resultat

 

 

 

 

 

 

 


I. Adjectif, didact. Qui précède (le plus souvent immédiatement) dans le temps; qui est antérieur. Synon. précédent, antérieur. Anton. conséquent, subséquent :

1. Si le nom est imposé par une assemblée; s'il est établi par une délibération antécédente, en sorte qu'il précède la chose (...) s'il est tiré d'une langue étrangère, et surtout d'une langue antique, tous les caractères de nullité se trouvent réunis, et l'on peut être sûr que le nom et la chose disparaîtront en très peu de temps.
J. DE MAISTRE


2. ...il s'agirait d'établir que dans toute la littérature française antécédente il existait un européisme à la fois inconscient et allant de soi, et sans doute inconscient parce qu'il allait de soi précisément.

DU BOS


 Par extension : Qui est dû à ce qui précède :

3. On est porté, une fois la liberté admise, à chercher en elle l'unique ressort de l'action humaine, comme s'il fallait ou la repousser absolument ou l'affirmer exclusivement. Mais pas plus qu'il ne faut la nier au nom du déterminisme antécédent, il ne faut nier, en son nom, le déterminisme consécutif à l'action.
BLONDEL


 GÉOL. [En parlant d'un cours d'eau] Qui présente un phénomène d'antécédence*.

THÉOLOGIE
Ignorance antécédente. ,,Qui précède l'acte voulu dont elle est la cause involontaire...``. Antonyme :
conséquent.

II. Nom masculin.

A. Singulier  Fait ou phénomène antérieur à un autre :

5. ...si un antécédent A a produit une fois un conséquent B, un antécédent A' peu différent de A, produira un conséquent B' peu différent de B.
H. POINCARÉ


6. On ne nous dit pas que le primitif, voyant le vent courber un arbre, la vague rouler des galets, son pied même soulever de la poussière, fasse intervenir autre chose que ce que nous appelons la causalité mécanique. La relation constante entre l'antécédent et le conséquent, qu'il perçoit l'un et l'autre, ne peut pas être sans le frapper : elle lui suffit ici, et nous ne voyons pas qu'il y superpose, encore moins qu'il y substitue, une causalité « mystique ».
BERGSON


1. GRAMM. ,,Terme destiné à préparer grammaticalement l'énoncé d'un autre terme, dit conséquent : tel est antécédent de que dans : tel que vous me voyez.``

7. Pour moi je présume que c'est l'invention des prépositions qui a conduit à celle de la conjonction que. Il me paraît que ce mot conjonctif est une véritable préposition, à la seule différence près que son antécédent et son conséquentle livre de Pierre, ou je vais à Paris, ayant à dire, je vois, vous êtes-là, ont dû facilement imaginer de dire, je vois que vous êtes-là, pour marquer la liaison de vous êtes-là avec je vois.
sont toujours une proposition toute entière, au lieu d'être simplement des parties de proposition. Des hommes accoutumés à dire, DESTUTT


 En partic. Tout terme ou proposition auxquels le pronom relatif se substitue dans la formation d'une proposition relative.

2. ÉPISTÉMOLOGIE. ,,Ce qui précède le phénomène ou le fait considérés.``

Rem. ,,On parle surtout de l'antécédent constant (cette constance permettant de formuler une loi et étant le signe d'un rapport essentiel ou causal)`` mais aussi d'antécédent immédiat ou invariable :

8. ...elles [les régularités dans la manière dont mes sensations se succèdent] expliquent comment quand l'antécédent d'un couple de phénomènes dont j'ai expérimenté la constance m'est donné, je tends à attendre le conséquent.
DURKHEIM


3. LOG. ,,La proposition ou les propositions (dans le syll[ogisme], la majeure et la mineure) d'où (...) résulte le conséquent ou conclusion. Principalement dans l'énonciation conditionnelle, la proposition qui formule condition.``

4. MATH. Les premiers termes de chacun des rapports d'une proposition ou d'une progression, par opposition aux seconds termes qui sont dits conséquents.
B. Gén. au plur. Les antécédents de qqn ou de qqc.

1. [En parlant de pers.] Les antécédents de qqn. Ses ancêtres, ses parents :

10. La touchante légende, si dignement immortalisée par Dante, sur l'heureuse intercession d'un saint pape envers Trajan, suffirait pour indiquer combien les nobles âmes catholiques regrettaient que leur aveugle doctrine les empêchât d'honorer leurs meilleurs ancêtres. Mais le respect général des antécédents grecs et romains fut développé chez tous les chefs temporels, malgré leur fréquente ignorance.
COMTE


2. [En parlant de faits]

a) Les antécédents de qqn. Les faits principaux de sa vie passée (en relation avec un aspect de sa vie actuelle) :

11. ...Provins ne devait pas moins être funeste à Pierrette que les antécédents commerciaux de ses cousins.
BALZAC


12. ...le crime était présenté sous les couleurs les plus vives; les antécédents du prévenu, sa transfiguration, la filiation de ses actes depuis un âge assez tendre étaient déduits avec le talent que la pratique de la vie et la connaissance du cœur humain pouvaient fournir à un esprit aussi élevé que celui du procureur du roi.
A. DUMAS


MÉD. PATHOL. Affections antérieures à la maladie actuellement considérée :

13. « Un ypérité ne fait un tuberculeux que s'il a présenté des symptômes antérieurement à l'absorption des gaz... Or », ajouta-t-il, en se redressant, « vous avez la chance de n'avoir aucun antécédent pathologique du côté respiratoire! »
R. MARTIN DU GARD


Rem. Ds l'ex. 13, antécédent est au singulier.

PSYCH. ,,Événements soit individuels, soit héréditaires, qui peuvent expliquer certaines anomalies psychiques d'un sujet considéré.

14. Si tu m'interromps toujours, je ne pourrai pas te faire comprendre ce que j'ai voulu peindre. Ce Poutillard est le fils de petits gens à la solde d'une famille noble, pendant le Second Empire. Mais ça, c'est sans importance. J'en parle parce qu'il faut toujours donner les antécédents héréditaires, comme en médecine, tu comprends bien?
DUHAMEL


b) Les antécédents de qqc. Ce qui a précédé cette chose, ce qui en est l'origine :

15. ...la langue éminemment savante (logos) a été de toute éternité dans l'entendement divin et révélée dans le temps à la créature humaine : ces antécédents pris dans un ordre surnaturel ne touchent en rien la vraie question psychologique de l'origine du langage, qui ne remonte ni plus ni moins haut que la faculté purement réceptive (si l'on veut) d'entendre ce premier logos ou de le répéter en y attachant un sens, ...
MAINE DE BIRAN


Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents