Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le bon usage

Le bon usage

Mon blog est consacré essentiellement au bon usage de la langue française. Il est donc, spécialement conçu et destiné aux collégiens,lycéens, étudiants,et notamment aux amoureux de la langue de Molière.


Appliquer

Publié par Fawzi Demmane sur 24 Juillet 2009, 17:44pm

Catégories : #Le bon usage

 

Resultat

 

 

 

 

 


I. [Appliquer est un verbe à double construction]

A. Poser, mettre, généralement en exerçant une pression.

1. Poser, mettre sur, contre une chose, en exerçant une pression de manière à laisser une empreinte; mettre en contact :

1. ... Je remarquai que le mur étoit rempli de crevasses : j'appliquai l'oreille contre ces ouvertures, et je n'entendis rien d'abord; ...
Mme
DE GENLIS


2. Puis, elle devint subitement sérieuse; il s'agissait de mettre le rouge. De nouveau, le visage près de la glace, elle trempait son doigt dans un pot, elle appliquait le rouge sous les yeux, l'étalait doucement, jusqu'à la tempe.
ZOLA


Rem. L'obj. second. peut ne pas être exprimé : il applique successivement deux couches de peinture.

- Emploi pronominal (passif) :

3. Sur sa tête, une calotte en velours également noir laissait passer, de chaque côté de la figure, les longues mèches de ses cheveux blancs et s'appliquait sur le crâne de manière à rigidement encadrer le front.
BALZAC


4. Chez Renault le cric s'applique à l'extérieur de la carrosserie sur le support du pare-chocs.
H. TINARD


Rem. La constr. du type : elle s'applique une crème sur le visage au lieu de *elle applique une crème sur son visage s'explique par anal. avec il se lave les mains au lieu de *il lave ses mains.

2. Mettre, donner à quelqu'un, avec en général une idée de force. Appliquer une fessée à un enfant; appliquer un baiser sur la joue de qqn :

5. L'homme à la chemise verte empoigna Céline aux deux bras, et lui appliqua sur le cou un baiser. Elle se débattit.
P. ADAM


- MÉDECINE. Appliquer les fers, des ventouses, un cataplasme :

6. L'accouchement avait été difficile. À neuf heures du soir il avait fallu demander la sage-femme de Préveranges. À minuit, on avait attelé de nouveau pour aller chercher le médecin de Vierzon. Il avait dû appliquer les fers. La petite fille avait la tête blessée...
ALAIN-FOURNIER



- Donner, attribuer, sans idée de force :

7. ... et les noms d'Hérode et de Néron du siècle, que bien des gens lui appliquaient tout bas, furent prononcés, impunément cette fois, par les agents de trahison.
THIERRY


B. Utiliser quelque chose en vue d'obtenir un résultat déterminé.

1. Affecter, réserver une somme à tel ou tel usage :

9. Et les peuples, devenus riches, appliquèrent le superflu de leurs moyens à des travaux d'utilité commune et publique; et ce fut là, dans chaque état, l'époque de ces ouvrages dont la magnificence étonne l'esprit; ...
VOLNEY


10. D'ailleurs, ma transaction consiste à faire appliquer mes 2 000 fr. déjà pris à la correction des 20 livraisons environ que j'ai faites et à ce que la société ne puisse rien répéter sur moi à cet égard, et que mon action devienne libre; ...
BALZAC

 

11. Par une porte entr'ouverte, le bureau de la liquidation lui apparut endormi, avec ses sept employés lisant leur journal, n'ayant plus à appliquer que de rares affaires, depuis que la Bourse chômait.
ZOLA


2. Utiliser des principes, des règles abstraites dans un cas particulier, pour régler un problème concret. Faire passer du domaine de la théorie à celui de la pratique :

12. En supposant même que ces observations puissent être négligées dans la recherche des vérités spéculatives, doivent-elles l'être, lorsqu'il s'agit d'appliquer ces vérités à la pratique, et de déduire de la science l'art qui en doit être le résultat utile?
CONDORCET


13. Il s'agit donc d'appliquer une méthode d'analyse à l'exploration progressive de la synthèse psychologique, et non pas de réduire cette synthèse à la juxtaposition des produits de l'analyse.
E. MOUNIER


14. Il m'est clairement apparu alors que, si je m'obstinais à appliquer la forme de Jean Barois aux nombreux volumes prévus pour les Thibault, je me jetais à l'aveuglette dans une déraisonnable aventure, qui risquait de lasser le lecteur, et que je n'étais pas assuré de mener à bien.
R. MARTIN DU GARD

 

15. ... ce sont les besoins de la cuisine qui nous ont appris à appliquer le feu, et c'est par le feu que l'homme a dompté la nature.
BRILLAT-SAVARIN


- S'appliquer à. Convenir à, être applicable à :

16. Les lois de la mécanique, de la physique et de la chimie s'appliquent complètement à l'univers matériel.
A. CARREL


3. DROIT. Mettre en pratique les dispositions d'une loi, d'un règlement dans tel cas particulier :

17. Quand on songe au droit pénal tel qu'il fonctionne dans nos sociétés actuelles, on se représente un code où des peines très définies sont attachées à des crimes également définis. Le juge dispose bien d'une certaine latitude pour appliquer à chaque cas particulier ces dispositions générales; mais, dans ses lignes essentielles, la peine est prédéterminée pour chaque catégorie d'actes défectueux.
É. DURKHEIM


 [Le compl. second n'est pas exprimé] Mettre à exécution. Appliquer les ordres.

- S'appliquer :

18. Les quatre articles précédens ne s'appliquent point aux donations dont il est mention aux chapitres VIII et IX du présent titre.
Code civil


4. Appliquer (son intelligence, son esprit, sa pensée, son attention, etc.) à qqc., à faire qqc. Diriger vers, concentrer sur :

19. Alors que les hommes purent couler des jours dans de longs loisirs, et dans la communication de leurs pensées, ils portèrent sur la terre, sur les cieux, et sur leur propre existence des regards de curiosité et de réflexion; ils remarquèrent le cours des saisons, l'action des élémens, les propriétés des fruits et des plantes, et ils appliquèrent leur esprit à multiplier leurs jouissances.
VOLNEY


20. ... Joanny devait appliquer à cette tentative de séduction toute sa patience méthodique, tout son entêtement studieux de bon élève.
V. LARBAUD


- Vieilli. Appliquer qqn à qqc. ,,Occuper fortement qqn à...``

21. La « tension de communion », dont nous avons observé la merveilleuse efficacité pour appliquer l'homme à son devoir humain, et lui faire extraire la vie jusque des puissances les plus chargées de mort, a pour ultime effet de précipiter le chrétien dans l'amour des âmes.
P. TEILHARD DE CHARDIN


II. S'appliquer à. Consacrer une attention soutenue à faire quelque chose :

22. À votre place je tâcherais de m'étourdir sur ma situation, par la dissipation; je ferais de fréquens voyages, je m'appliquerais avec plus d'ardeur au dessin, je ne lirais aucun roman, aucune pièce de théâtre, et je ferais mes efforts pour être toujours en compagnie.

SÉNAC DE MEILHAN


23. Sans doute l'impatience, la démangeaison d'être ailleurs, de faire autre chose, n'est pas une excellente condition pour travailler. On est dans l'humeur d'un écolier qui attend la cloche. Il semble que l'esprit ne puisse pas vraiment s'appliquer à sa besogne; il est seulement posé dessus, comme une mouche sur une feuille de papier.
ROMAINS


- En emploi abstrait :

24. Il s'appliquait pourtant, prenant soin des contours, faisant les ombres avec l'estompe, les clairs avec de la mie de pain, ainsi qu'on le lui avait enseigné.
Ch.-F.
RAMUZ


25. - Travaille, a-t-il dit, fais des petites choses, en attendant, au jour le jour. Applique-toi bien. Rappelle-toi l'écolier penché sur sa page d'écriture, et qui tire la langue. Voilà comment le bon Dieu souhaite nous voir, lorsqu'il nous abandonne à nos propres forces.
BERNANOS

 


Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents