Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le bon usage

Le bon usage

Mon blog est consacré essentiellement au bon usage de la langue française. Il est donc, spécialement conçu et destiné aux collégiens,lycéens, étudiants,et notamment aux amoureux de la langue de Molière.


Appréciation

Publié par Fawzi Demmane sur 24 Juillet 2009, 19:17pm

Catégories : #Le bon usage

 

Resultat

 

 

 

 

 

 

 


A. Estimation d'un phénomène perçu par les sens :

1. Ce sont surtout les gens d'esprit qui tiennent la gourmandise à honneur : les autres ne sont pas capables d'une opération qui consiste dans une suite d'appréciations et de jugements.
BRILLAT-SAVARIN


2. Durant les derniers âges de la basse latinité, la quantité prosodique s'était presque entièrement perdue et oubliée; mais comme on avait toujours besoin de vers ou de quelque chose qui y ressemblât, ne fût-ce que pour les chants d'église, on imagina de ranger les unes sous les autres des lignes composées chacune d'un même nombre de syllabes et relevées finalement par la rime : l'oreille était ainsi dispensée de l'appréciation délicate des longues et des brèves; elle n'avait à régler qu'une espèce de compte numérique fort court...
SAINTE-BEUVE


3. L'enfant qui étudie a déjà tous les besoins de l'artiste qui crée. Il faut (...) qu'il renouvelle à son gré la nature de ses pensées par l'appréciation de la couleur et de la forme.
G. SAND


B. Estimation approximative d'un phénomène mesurable ou chiffrable :

4. ... car le sommeil, en ralentissant le jeu des fonctions organiques, modifie surtout la surface de communication entre le moi et les choses extérieures. Nous ne mesurons plus alors la durée, mais nous la sentons; de quantité elle revient à l'état de qualité : l'appréciation mathématique du temps écoulé ne se fait plus...
BERGSON


5. Ce n'est qu'une vue panoramique, un dessin de la muraille et des bastions, derrière lesquels surgissent les toits et les clochers des églises. Mais l'échelle est très exactement indiquée : on a là l'ancêtre lointain des travaux d'état-major, un document reposant comme eux sur des relevés minutieux et non sur une appréciation au jugé.
P. LAVEDAN


6. Sur la base d'appréciations et d'imputations en prix de marché on aurait : Produit total = Produit des « villages » (= Production en biens de consommation auto-consommés) ...
PERROUX


- En partic. Évaluation de la valeur marchande d'un objet. Appréciation d'une marchandise :

7. ... si, pour désigner la valeur d'une chose, même lorsqu'il n'est question ni de vente ni d'achat, on emploie plus volontiers dans cette appréciation la valeur des métaux précieux, ou de la monnaie, c'est parce que la valeur d'une certaine quantité de monnaie est une valeur plus généralement connue que toute autre.
SAY


- Au fig., emploi cour. Démarche de la pensée aboutissant à un jugement de valeur, ce jugement de valeur lui-même portant :

1. [Sur une personne, sur ses qualités, sur ses actions et leurs résultats] :

8. Chose étrange! En nous, après tout, la plus absolue différence de tempéraments, de goûts, de caractères, et absolument les mêmes idées, les mêmes appréciations, les mêmes sympathies et antipathies pour les gens, la même optique intellectuelle. Notre cerveau voit de même et avec les mêmes yeux.
E. et
J. DE GONCOURT


9. ... me tendant plusieurs cahiers les uns après les autres, il commença de me résumer ses cours de l'année, avec des appréciations sur l'enseignement de ses maîtres, qui décelaient deux qualités presque contradictoires : dans l'analyse, un esprit critique d'une acuité singulière, et, dans le jugement, une indulgence toujours prête à mettre les gens en valeur.
P. BOURGET


SYNT. Donner son appréciation sur, laisser, soumettre à l' de; juste, saine de, ou des choses; appréciation critique; élément, erreur, question d'appréciation.

2. [Sur une notion abstr.] L'appréciation du beau, du vrai, etc. :

10. Si l'influence académique - dont vous exagérez les effets - n'existait plus, nous perdrions ce qui reste de goût, de sentiment, d'unité et de grandeur, dans nos ouvrages d'architecture. Les architectes ne seraient plus des artistes, mais des bâtisseurs, habiles, ingénieux peut-être, mais dépourvus de cette exacte appréciation du beau, que maintient l'influence académique à travers toutes les fluctuations de la mode.
VIOLLET-LE-DUC



APPRÉCIER, verbe trans.


A. Percevoir, saisir par les sens :


1. On dit que l'œil du cheval perçoit les objets qui l'entourent dix fois plus volumineux qu'ils ne le sont en réalité. Le chanteur voit, apprécié avec l'œil du cheval.
L. MELCHISSÉDEC


2. Toute oreille un peu exercée, si elle ne peut apprécier les différentes octaves doubles, entendra au moins... l'octave du son grave, ...
H. REBER


B. Évaluer; mesurer quantitativement, chiffrer d'une manière approximative :

3. Il [Gobsek] marmottait de vagues paroles...
- Beaux diamants! ... En connaissez-vous le prix? Non, non, Gobsek est le seul à Paris qui sache les apprécier.
BALZAC


4. ... sans doute si on évaluait les poids avec une bonne balance, au lieu de les apprécier à la main, on distinguerait le poids de 11 grammes de ceux de 10 et de 12 grammes...
H. POINCARÉ


5. Les recherches concernant le protestantisme sont plus difficiles. M. Stuart R. Schram a cependant démontré que pour les régions où la densité des populations protestantes est importante, il est possible de déterminer les zones où l'influence électorale du protestantisme est assez forte pour pouvoir être appréciée, et parfois mesurée.
Traité de sociol.


- Emploi pronominal :

6. Surtout dans les régimes de concurrences très incomplètes, l'entreprise n'exerce ses fonctions que par sa vitesse de réaction et sa vitesse d'adaptation. La vitesse de réaction s'apprécie par le temps qui s'écoule entre un événement réalisé ou un événement anticipé...
PERROUX


- Au fig.

1. Porter un jugement de valeur sur une personne ou une chose; déterminer l'importance d'un fait, d'un événement. Apprécier l'importance de... :

7. La somme des jours ne compte plus, quand il s'agit d'apprécier la capacité intellectuelle d'une figure sérieuse.
LAUTRÉAMONT


- Emploi pronom. :

8. Toute cette vitalité multiforme peut s'apprécier sous le rapport ornemental.
VALÉRY


2. Plus fréq. Porter un jugement favorable sur une personne ou une chose, en reconnaître la valeur, la qualité, l'importance...

a) [Le compl. d'obj. désigne une chose concr. ou abstr. dont on reconnaît l'agrément]Aimer, trouver agréable :

9. ... tout était merveilleux, cuit à point et d'une délicatesse rare; les vins furent appréciés surtout par de véritables connaisseurs.
REYBAUD


10. Ces poëmes, il faut s'y résigner, seront peu goûtés et peu appréciés.
LECONTE DE LISLE


11. Un peu d'insomnie n'est pas inutile pour apprécier le sommeil...
PROUST


SYNT. Apprécier un livre, une œuvre, les qualités de, la musique; apprécier qqc. à sa juste valeur.

b) [Le compl. d'obj. désigne une pers.]Reconnaître sa valeur, surtout au plan intellectuel, professionnel, social, etc.; être sensible à ses qualités :

12. ... il était assez fier pour juger qu'on l'avait apprécié; mais il ne savait pas au juste ce que grand-père avait le plus admiré en lui : si c'étaient ses talents d'auteur dramatique, de musicien, de chanteur, ou de danseur.
R. ROLLAND


- Emploi pronom. réciproque :

13. Lisant l'autre matin le début de l'étude de Paule Régnier sur Drouot, je notai plus d'un trait par où Rivière et lui étaient faits pour se comprendre et s'apprécier.
DU BOS


- Emploi pronom. réfléchi :

14. Les soirs où je m'apprécie particulièrement, je me contemple en chemise dans la glace longue...
COLETTE




 

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents