Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le bon usage

Le bon usage

Mon blog est consacré essentiellement au bon usage de la langue française. Il est donc, spécialement conçu et destiné aux collégiens,lycéens, étudiants,et notamment aux amoureux de la langue de Molière.


Accord du participe passé employé avec (avoir)

Publié par Fawzi Demmane sur 13 Janvier 2010, 10:26am

Catégories : #Orthographe


Accord du participe passé employé avec (avoir)

Avant d’aborder la règle d’accord du participe passé employé avec avoir, il faut savoir
reconnaître cet emploi du participe passé et savoir identifier un complément d'objet direct du verbe.

SAVOIR RECONNAÎTRE UN PARTICIPE PASSÉ EMPLOYÉ AVEC AVOIR

Le participe passé est la forme que prend le verbe à un temps composé, après l’auxiliaire
avoir ou être. Il est formé par le radical du verbe et, généralement, par une terminaison en -é, -i, -is, -it, -u. Par exemple, le participe passé du verbe décevoir est déçu ; celui du verbe être est été.

Dans la première phrase ci-dessous, le participe passé déçu est employé avec avoir ; dans les deux autres, il est employé avec être.

Je ne crois pas qu’il ait déçu ses partisans.
> ait : avoir au subjonctif

Je crois qu’il a été déçu par son résultat.
> a été : être au passé composé (verbe passif)

Je sais qu’il est déçu par son résultat.
> est : être au présent (verbe passif)

L’auxiliaire avoir et le participe passé ne sont pas toujours placés l’un à côté de l’autre :

Il a travaillé beaucoup.
Il a beaucoup travaillé.


LA RÈGLE D’ACCORD DU PARTICIPE PASSÉ EMPLOYÉ AVEC AVOIR

Le participe passé employé avec avoir s’accorde avec le complément direct (COD) du verbe si ce COD le précède : il reçoit le genre et le nombre du nom ou du pronom (ex. : le, la, les, que) noyau du COD qui le précède.

                                        (masc. plur.)
Voici les photographies de deux garçons que j’ai beaucoup aimés.

> Le participe passé aimés reçoit le genre et le nombre du COD qui le précède : le
pronom que, ayant pour antécédent garçons (AIMER QQN : QUI ? que [deux garçons]).

             (fém. sing.)
Je te dirai laquelle des histoires j’ai préférée.

> Le participe passé préférée reçoit le genre et le nombre du COD qui le précède :
le pronom laquelle, ayant pour antécédent histoires (PRÉFÉRER QQCH. : QUOI ? laquelle [l’histoire]).

                               (fém. plur.)
Ces deux chemises, je les ai confectionnées moi-même.

(fém. plur.)
Je les ai confectionnées moi-même, ces deux chemises.

> Le participe passé confectionnées reçoit le genre et le nombre du COD qui le précède
: le pronom les, ayant pour antécédent chemises (CONFECTIONNER QQCH. :
QUOI ? les [ces deux chemises]).

Étant donné la règle, le participe passé employé avec avoir ne s’accorde pas dans
les deux contextes suivants :

• le COD est placé après le verbe ;

J’ai confectionné moi-même ces deux chemises.

• le verbe n’a pas de COD.

Je vous ai parlé de ceux que j’aime.




Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents