Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le bon usage

Le bon usage

Mon blog est consacré essentiellement au bon usage de la langue française. Il est donc, spécialement conçu et destiné aux collégiens,lycéens, étudiants,et notamment aux amoureux de la langue de Molière.


Accord du verbe II (cas particuliers)

Publié par Fawzi Demmane sur 24 Mai 2010, 08:35am

Catégories : #Le bon usage

Resultat

 

 

 

 

 

 

 

 

Lorsque le verbe a plusieurs sujets au singulier reliés par et, il prend toujours la marque du pluriel : cela va de soi. Si les sujets sont reliés par comme ou par ou, le verbe prend la marque du singulier ou du pluriel selon le sens donné par le contexte.

Sujets au singulier reliés par comme

Lorsque la conjonction comme garde sa valeur comparative, le verbe s’accorde avec le premier terme. Dans ce cas, le groupe comparatif est encadré par des virgules.

Nul doute que ce nouveau-né, comme sa sœur ainée, grandira en sagesse et en beauté.

Lorsque la conjonction comme prend la valeur de et, le verbe s’accorde avec les deux sujets. Dans ce cas, on n’ajoute aucune virgule.

L’enfant comme l’adulte ont besoin de reconnaissance.

Sujets au singulier reliés par ou

Lorsque deux sujets au singulier reliés par ou s’excluent mutuellement, le verbe se met au singulier.

Tu me demandes pourquoi Didine et Lynda se sont épousés ? Je l’ignore : c’est l’amour ou l’intérêt qui en a décidé.

Lorsque les deux sujets peuvent s’additionner, le verbe se met au pluriel.

Un jus de fruits ou une limonade accompagneraient bien ce gâteau.

Lorsque la conjonction ou relie un sujet au singulier à un synonyme, le verbe se met au singulier.

 

 

 

 

Accueil                                

Sans-titre.jpg

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents