Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le bon usage

Le bon usage

Mon blog est consacré essentiellement au bon usage de la langue française. Il est donc, spécialement conçu et destiné aux collégiens,lycéens, étudiants,et notamment aux amoureux de la langue de Molière.


Addiction à internet et aux jeux vidéos : quelle définition ?

Publié par Fawzi Demmane sur 24 Avril 2010, 08:56am

Catégories : #A vos plumes !

Resultat

internet_addiction.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Vous vous inquiétez du temps que votre enfant passe devant l’écran ? Vous pensez que les heures qu’ils passent en ligne sont responsables de la chute de ses résultats scolaires et de son isolement progressif ? Vous avez raison de surveiller ces changements car ils peuvent témoigner d’une addiction à internet et aux jeux vidéos...


Un problème encore difficile à cerner

 

Les jeux vidéos et internet sont des médias trop récents pour soulever des études ayant suffisamment de recul sur leurs conséquences à long terme pour les personnes qui en font un usage excessif.
De plus, il existe encore peu de centres spécialisés sur la thématique de l'addiction aux jeux vidéos et à internet, ce qui rend difficile la quantification précise de l'ampleur du phénomène. Une étude canadienne publiée dans la revue Perspectives in Psychiatric Care a estimé que 5 à 10 % des internautes sont accros.

Les différentes formes de la cyber addiction
 
L'addiction à internet prend généralement cinq formes différentes :
  • cyber addiction sexuelle

  • cyber addiction relationnelle

  • achat compulsif

  • overdose d'informations

  • jeu pathologique

Les comportements symptomatiques
 
Une classification des comportements symptomatiques de ces addictions sans drogue a été établie selon les critères DSM IV de l'addiction et est reconnue par plusieurs scientifiques (Brenner, 1996 ; Griffiths, 1997 ; Scherer, 1996 ; Véléa, 1997 ; Young, 1996) .

"Besoin général et excessif d’être pris en charge, qui conduit à un comportement soumis et à une peur de la séparation, qui apparaît au début de l’âge adulte et est présent dans des contextes divers, comme en témoignent au moins cinq des manifestations suivantes :
  1. 1 - le sujet a du mal à prendre des décisions dans la vie courante sans être rassuré ou conseillé de manière excessive par autrui ;

  2. 2 - a besoin que d’autres assument les responsabilités dans la plupart des domaines importants de sa vie ;

  3. 3 - a du mal à exprimer un désaccord avec autrui de peur de perdre son soutien et son approbation ;

  4. 4 - a du mal à initier des projets ou à faire des choses seul (par manque de confiance en son propre jugement ou en ses propres capacités plutôt que par manque de confiance et/ou d’énergie) ;

  5. 5 - cherche à outrance à obtenir le soutien et l’appui d’autrui, au point de faire volontairement des choses désagréables ;

  6. 6 - se sent mal à l’aise ou impuissant quand il est seul par crainte exagérée d’être incapable de se débrouiller ;

  7. 7 - lorsqu’une relation proche se termine, cherche de manière urgente une autre relation qui puisse assurer les soins et le soutien dont il a besoin ;

  8. 8 - est préoccupé de manière irréaliste par la crainte d’être laissé à se débrouiller tout seul."
Quel plaisir procure la cyber addiction ?
 
Bien souvent, la cyber addiction constitue un échappatoire à la vie réelle. Les médecins ont établi quatre raisons d'addiction aux jeux de rôle en ligne massivement multijoueur (ou MMORPGs en anglais) :

- l’infinitude : il n’y a pas de fin dans le jeu, il se déroule 24h/24, des adjonctions (add-ons) sont ajoutées régulièrement par les éditeurs (des nouveaux territoires à explorer, etc.),

- la certitude : tout est gratifiant immédiatement, si l’on exécute la bonne action. La subjectivité humaine n’y a pas court. Il suffit de passer beaucoup de temps pour réussir. Cela ne demande pas d’autres qualités particulières,

- le caractère immersif. On se trouve dans des mondes magiques, très esthétiques,

- l’importance de la communauté et de l’interdépendance entre les joueurs, pensées dès le départ par les éditeurs de jeux. En même temps, les joueurs ne dévoilent pas leur identité personnelle et leur personnalité réelle. Cela participe à l’accrochage.

Posté par ZAHRA, le 24/04/2010

Accueil                                

Sans-titre.jpg

Commenter cet article

Fawzi Demmane 25/04/2010 00:56




Addiction à internet : Une lame à double tranchant et sur le plan physique et sur le plan mental.


Internet : à consommer avec modération, et à utiliser à bon escient sinon ........c'est l'égarement garanti.


Bonne journée ZAHRA




Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents