Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le bon usage

Le bon usage

Mon blog est consacré essentiellement au bon usage de la langue française. Il est donc, spécialement conçu et destiné aux collégiens,lycéens, étudiants,et notamment aux amoureux de la langue de Molière.


Adjectifs numéraux

Publié par Fawzi Demmane sur 11 Avril 2010, 19:29pm


On divise les adjectifs numéraux en numéraux cardinaux et en numéraux ordinaux.


Les cardinaux expriment le nombre précis d'êtres ou de choses (Trois pommes. Vingt chevaux. Quinze hommes).


Les ordinaux expriment le rang (Le dixième sur la liste. Le dixième siècle. Le trentième jour du mois).


1. Adjectifs ordinaux : sauf "premier" et "second", ils sont formés par ajout du suffixe "ième" aux cardinaux correspondants (dix = dixième, cent - centième, etc.). A ne pas confondre avec les adverbes numéraux qui sont eux-mêmes dérivés de ces formes - deuxièmement, dixièmement, etc.

Les ordinaux s'accordent avec le nom qu'ils qualifient (Les centièmes parties). On rattache aux ordinaux les noms : simple, double, triple, quadruple, centuple, dizaine, centaine, etc.


2. Adjectifs cardinaux : ils peuvent être de forme simple (trois, quatre, cinq) ou de forme complexe (trente-cinq, quarante-deux). Dans les formes complexes on place un trait d'union entre les éléments qui sont l'un et l'autre plus petit que cent, sauf s'ils sont joints par "et" :

Vingt-trois.
Cent quarante.
Dix-sept.
Cinquante et un.

Les cardinaux sont invariables à trois exceptions près ("un" qui varie en genre (Sept bouteilles et une pomme), "cent" et "vingt" qui varient en nombre.

"Cent" et "Vingt" s'écrivent avec un "s" lorsqu'ils sont multipliés et qu'ils terminent le nombre.

Il en demande trois cents francs.
Il en demande trois cent trente francs.
Il en reste quatre-vingts.
Il en reste quatre-vingt trois.

De même quand ils sont utilisés en tant qu'ordinal - pour centième et vingtième (Ouvrez votre livre à la page cent).


Notez : "mille" en tant qu'adjectif numéral est invariable (Nous étions trois mille). Il ne faut pas confondre avec le nom de mesure (Il nous restait quinze milles avant d'arriver).


Dans la date des années de l'ère chrétienne lorsque "mille" commence le nombre et est suivi d'un ou plusieurs chiffres, on devrait écrire "mil" (L'an mil deux cent quarante. L'an mil huit cent soixante onze mais L'an mille).

"Mille et un" est en fait une expression qui signifie un nombre important et indéterminé. Dans ce sens, "un" varie en genre (Les mille et une revues... Les Mille et un Jours. Les Mille et une Nuits).

 

 

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents