Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le bon usage

Le bon usage

Mon blog est consacré essentiellement au bon usage de la langue française. Il est donc, spécialement conçu et destiné aux collégiens,lycéens, étudiants,et notamment aux amoureux de la langue de Molière.


Assez

Publié par Fawzi Demmane sur 10 Février 2011, 08:41am

Catégories : #Le bon usage

 

 

ASSEZ, adv.


I. Assez détermine un verbe, un adj., un adv. ou un subst.


A. Assez marque l'intensité ou la quantité suffisante.


1. Assez + verbe. Tu as assez bu comme cela; j'ai assez travaillé pour aujourd'hui :

 

1. Ce qu'avait ta belle-mère?
Plus le sou! Elle a assez payé déjà pour moi.
E. et J. DE GONCOURT


2. Au milieu des ronces, dont l'épaisseur montre assez que jamais personne n'y vient, je me fraye à pied, un passage aux sources.
BARRÈS


2. Assez + adv. :

 

3. Le bateau n'allait jamais assez vite à mon gré. Un matin, ce fut la France... Dès le jour, j'étais debout, à l'avant, à l'attendre.
PESQUIDOUX


3. Assez + de + subst. :

 

4. Assez de gens feront des notes, et même de bonnes notes; mais qui saura rendre dans nos langues modernes les beautés de l'antique?
COURIER


5. ... on produirait toujours assez de marchandises, si l'on pouvait facilement en trouver le débit.
SAY


6. ... aux âmes comme la sienne l'univers n'offre pas assez d'aliments.
G. SAND


7. Bah! Les affaires m'ennuient, je ne veux plus entendre parler d'affaires, j'ai assez d'argent et n'aurai jamais assez de bonheur.
BALZAC


B. Assez exprime une intensité ou une quantité telle qu'elle aboutit à une conséquence.


1. La conséquence est exprimée par pour + inf. :

 

8. Je vous remercie de m'avoir jugé assez votre ami pour participer à votre anxiété paternelle et au bonheur qui la suivra.
LAMARTINE


9. ... car j'ai cette conviction baroque que les peuples sont assez grands pour se gouverner tout seuls.
DU CAMP


10. Le foin est bien coupé lorsqu'il l'est d'un coup circulaire complet, sans échelles, rejoignant la piste précédente, pas assez pour former brosse sous le pied.
PESQUIDOUX


11. Elles ont souri au gendarme, un sourire humble et complice... Et cette porte qui s'ouvre à notre passage, assez pour ne laisser aucun doute sur le lieu...
VERCEL


2. La conséquence est exprimée par une sub. (au subj.) introd. par pour que :


12. S'il sortait de ce puits une lueur de soufre,
On dirait une bouche obscure de l'enfer.
La trappe est large assez pour qu'en un brusque éclair
L'homme étonné qu'on pousse y tombe à la renverse;
HUGO


13. ... bien que j'eusse pris ma femme à l'écart, elle avait élevé la voix assez pour que Gertrude l'entendît.
GIDE


3. La conséquence est exprimée par une principale, assez figurant dans une prop. cond. ou temp. :

 

14. Si j'ai assez d'argent, lui disait la comtesse, j'enverrai quelqu'un à Genève, ...
STENDHAL


15. Si des fois t'avais peur que les Boches ne te repèrent pas assez, tu pourrais peut-être emporter un petit drapeau et jouer de la trompette.
DORGELÈS


16. Lorsque nous serons assez loin, nous virerons perpendiculairement à notre direction première, ...
SAINT-EXUPÉRY


4. La conséquence se dégage implicitement dans une prop. juxtaposée (parataxe) :

 

17. Mon père, laissez-moi sortir.
Je vous le défends! Vous avez assez commis de sottises, c'est à moi d'agir comme je l'entendrai.
THEURIET


Rem. Assez s'oppose à trop qui exprime un excès empêchant la réalisation du but exprimé par pour + inf. ou pour que. Il n'existe pas de morphème spécifique exprimant l'intensité insuffisante : ,,elle s'exprime soit par l'excès de la faiblesse : il est trop peu intelligent pour..., soit par la négation de la suffisance : il n'est pas assez intelligent pour...``

 
C. À l'idée d'intensité ou de quantité s'ajoute une valorisation en moins ou en plus, gén. marquée par l'intonation dans la lang. parlée.


1. Assez marque l'atténuation ou la litote (synon. passablement, et, pop. pas mal).


a) Assez modifie un adj. :

 

18. Je me tenais volontiers, mon ami, à des conclusions assez semblables.
SAINTE-BEUVE


19. Sainte-Beuve, qui nous a écrit pour nous voir, vient à deux heures. C'est un homme petit, assez rond, un peu lourd, presque rustique d'encolure, simple et campagnard de mise, un peu à la Béranger, sans décorations.
E. et J. DE GONCOURT


20. À la fin du soir, vers minuit, une assez irrésistible tristesse me prend aussi de l'absence de sérieux de tout cela, ...
GIDE


21. Elle m'entretient bien avec une certaine insistance de difficultés d'argent qu'elle éprouve, mais ceci, semble-t-il, plutôt en manière d'excuse et pour expliquer l'assez grand dénuement de sa mise.
BRETON


b) Assez modifiant un adv. :

 

22. Pendant quelques semaines, ils revirent leur ami assez régulièrement.
VAN DER MEERSCH


23. Ce livre m'avait alors bouleversé. Aujourd'hui, je suis plein de réserves et réagis assez violemment contre lui.
GIDE


c) Assez modifie un verbe :

 

24. Je serais assez tenté de croire que la jouissance de quelques plaisirs futiles n'a jamais attiré de bien loin beaucoup de monde.
SAY


25. MARCELLE. Oh! Voyons, il ne s'agit pas d'un travail! Avouez que cela vous plaît assez...
MAURIAC


26. Vous étiez assez d'avis que c'était une salamandre.
GIRAUDOUX


d) Pop. et arch. Assez + de + subst. :

 

27. Pourtant, un braconnier d'un rare mérite (...) y tue assez de faisans...
A. FRANCE


28. C'est un homme d'affaires, dont les affaires sont incertaines, mais qui, dans l'ensemble, gagne assez d'argent...
E. MALOUX


Rem. En Belgique, assez bien (de) rend couramment le sens de passablement de :

29. Me montrant au loin des sommets boisés, M. de C. me dit : Il y a assez bien de gorilles dans ces forêts-là...
M. BEDEL


2. [Dans des phrases exclam. ou interr.] Assez exprime l'excès :

 

30. Oh! Regardez ma sœur, regardez-la s'avancer. On dirait Louis XIV dans ses jardins de Versailles! Se prend-elle assez au sérieux! Elle a l'air de se présenter les armes à elle-même.
A. DUMAS Fils


31. Mais enfin quoi? Il faut savoir. C'est pour çà que tu te maries, n'est-ce pas?
Camille rougit et se troubla. Le Loreur haussa les épaules, impatienté. Es-tu assez hypocrite!
DRIEU LA ROCHELLE


II. Locutions


A. Présentatif + assez.


1. C'est assez (que) de.


C'est assez de + subst. :

 

32. Ha, que l'on lève incontinent les caducées
Sur mon cœur. Et c'est assez de ces familiers
Crève-cœur; et je m'en vais mettre des colliers
Et des rubans aux boucs qui hantent mes pensées.
Et c'est assez, ô mon cœur, de ces traversées
Risibles. Et soyons les dévots cavaliers;
MORÉAS


Rare. Assez que de + subst. :

 

33. Je ne sais ce que c'est qu'hier et que demain. C'est assez que d'aujourd'hui pour moi.
CLAUDEL


C'est assez (que) de + inf. :

 

34. Comment te remercier de ta pensée toute fraternelle? N'était-ce pas assez déjà de t'intéresser à notre ennui?
MALLARMÉ


35. ... l'action était là, dans ce quartier; tout près sans doute. Ce n'était pas assez de dire qu'elle avait eu lieu. Non. Elle était encore là; comme une chose du présent.
ROMAINS


36. JUPITER. Oreste sait qu'il est libre.
ÉGISTHE, vivement. Il sait qu'il est libre. Alors ce n'est pas assez que de le jeter dans les fers.
SARTRE


C'est assez, c'en est assez :

37. C'en est assez, c'est assez, vous dis-je, je vous dis que c'en est assez sur ce sujet; ...
COURTELINE


38. Mais, c'en était assez pour que la nuit lui parût maussade et ennuyeuse.
G. ROY


2. En voilà assez :

 

39. En voilà assez, des manières... Tout ça, c'est de la frime... Ouvrez l'écrin...
MIRBEAU


3. Elliptiquement. Assez! :

 

40. Assez, assez, dit-elle, allez-vous-en, il est minuit, respectons les convenances.
BALZAC


41. Assez pour aujourd'hui, conclut le procureur redevenu paternel. Vous remercie votre franchise. Pouvez disposer.
BERNANOS


Assez de + subst. :

 

42. Assez de paroles! finit-elle par dire sèchement, vous n'êtes pas plus raisonnable que les autres, ...
ZOLA


B. (En) avoir assez de qqn, de qqc., de + inf. :

 

43. Hutinel la trouve mieux. Il veut qu'on attende à mardi ou mercredi pour la ponction, s'il y a lieu. On lui cite qu'elle a assez du lait.
RENARD


44. Je crois que son mari en a assez de la cohabitation avec ta mère.
MAURIAC


Rare. Avoir assez que de :

 

45. Mais on avait assez que d'épaissir la muraille et de la rendre le plus haut possible sans s'occuper d'eux; on les abandonna; tous périrent; ...
FLAUBERT


Elliptiquement. En avoir assez :

 

46. Maintenant, c'est fini d'être héroïque, tu en as assez, tu veux profiter de ton reste...
MAURIAC


Pop. Avoir assez avec :


47. Moi, en tant que confrère, cela m'est difficile : j'ai déjà assez avec les dossiers de mes clients.
MONTHERLANT

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents