Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le bon usage

Le bon usage

Mon blog est consacré essentiellement au bon usage de la langue française. Il est donc, spécialement conçu et destiné aux collégiens,lycéens, étudiants,et notamment aux amoureux de la langue de Molière.


Benjamin Stora

Publié par Fawzi Demmane sur 7 Décembre 2010, 01:22am

Catégories : #Ils sont nés en Algérie

http://www.babelio.com/users/AVT2_Stora_5085.jpeg 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Benjamin Stora est un historien français, Professeur des universités. Il est né le 2 décembre 1950 à Constantine. Ses recherches portent sur l'histoire du Maghreb contemporain, l'Algérie coloniale et l'immigration en France.

 

Biographie et ouvrages

 

Docteur en histoire en 1978 à l'EHESS, puis en sociologie en 1984 à Paris 7, et docteur d'État ès Lettres en 1991 à Paris 12, il enseigne l'histoire du Maghreb et de la colonisation française (Indochine-Afrique) et co-dirige l'Institut Maghreb-Europe à Paris VIII-St Denis depuis 1990.

Il a également enseigné à l'INALCO et, actuellement, est en poste à l'université Paris XIII.

Il a poursuivi ses recherches à Hanoi, (1996-1997), New York (1998) et à Rabat au Centre Jacques Berque (1998-2002). Il s'est intéressé, notamment, à Messali Hadj, aux luttes entre indépendantistes algériens (Front de libération nationale contre Mouvement National Algérien), à l'histoire des Juifs d'Algérie, et à la mémoire de la guerre d'Algérie.

Chercheur internationalement reconnu, il a su faire avancer la recherche sur la guerre d'Algérie en utilisant les sources orales et visuelles, là ou les archives écrites n'étaient pas toujours accessibles.


Benjamin Stora a publié une trentaine d'ouvrages dont les plus connus sont  :


La gangrène et l'oubli;


La mémoire de la guerre d'Algérie (Ed La Découverte, 1991);


Ferhat Abbas, une utopie algérienne Ed. Denoël, 1994;


La guerre invisible, Algérie, Années 90, (Ed Presses de Sciences Po, 2000);

 

Imaginaires de guerres, les images des guerres du Vietnam et d'Algérie (Ed La Découverte, 2004);


Messali Hadj, biographie, (Ed Hachette, poche, 2004);


Les trois exils, Juifs d'Algérie, (Ed Stock, 2006);


Les immigrés algériens en France, une histoire politique, 1912-1962, (Ed Hachette, poche, 2007);


Les guerres sans fin, un historien entre la France et l'Algérie, (Ed Stock, 2008); Le mystère De Gaulle, (Ed Robert Laffont, 2009);


François Mitterrand et la guerre d'Algérie (avec François Malye), (Ed Calmann Levy, 2010).

 

Il a dirigé plusieurs publications d'ouvrages comme La guerre d'Algérie, fin d'amnésie, (avec Mohammed Harbi), (Ed Robert Laffont 200), Les mots de la colonisation,(avec Sophie Dlucq et Jean-François Klein), Presses universitaire du Mirail, Toulouse, 2005, et Histoire de l'immigration en France au XXe siècle (avec Emile Temime), (Ed Hachette, 2007).


Il a également été conseiller historique du film Indochine de Régis Wargnier et de Là-bas... mon pays d'Alexandre Arcady en 2000, et du Premier homme, de Gianni Amelio (2010), adaptation pour le cinéma du roman d'Albert Camus. Il est l'auteur de plusieurs documentaires : Les années algériennes (France 2, 1991); "Algérie, années de cendres", (France 3, 1995); L'indépendance aux deux visages (France 5, 2002) et Conversations avec les hommes de la révolution algérienne (Chaine Histoire, 2003); "François Mitterrand et la guerre d'Algérie (France 2, 2010).


Benjamin Stora a été le commissaire général des Expositions, La France en guerre d'Algérie, avec Jean-Pierre Rioux et Laurent Gervereau (Hôtel des Invalides, 1992), et Photographier la guerre d'Algérie, avec Laurent Gervreau (Hôtel de Sully, 2004).


Très investi pour oeuvrer à la réconciliation franco-algérienne, Benjamin Stora a toujours été un intellectuel engagé. Son engagement fait partie intégrante de son travail de chercheur. Il est membre du jury du Prix du livre d'Histoire.

 

 

 

 

Source: Wikipédia

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents