Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le bon usage

Le bon usage

Mon blog est consacré essentiellement au bon usage de la langue française. Il est donc, spécialement conçu et destiné aux collégiens,lycéens, étudiants,et notamment aux amoureux de la langue de Molière.


De l'Amitié

Publié par Fawzi Demmane sur 11 Octobre 2010, 20:28pm

Catégories : #A vos plumes !

http://b4.img.v4.skyrock.net/b4c/evolyou/pics/1079778516_small.jpg

 

« Un ami, rien qu'un ami, c'est aussi précieux qu'une vie », disait Georges Bernanos. Nous avons chacun en imagination l'image de l'Ami idéal, de l'amitié parfaite, de cet autre qui serait celui sur lequel on pourrait compter dans le bonheur comme dans l'adversité, qui serait, comme dit si bien Abu Shakour le poète persan , « pour son ami un bouclier » ,qui pourrait être une sorte de conscience externe, capable de nous orienter et de nous conseiller lorsque les idées se brouillent ou, lorsque arrivant à un carrefour où toute signalisation et toute indication s'estompe, il se montre capable de nous indiquer le chemin à suivre, la route à prendre ,nous évitant ainsi égarement et perdition. Un ami véritable est celui qui serait capable de nous comprendre, de nous consoler mais aussi de nous dire nos quatre vérités, c’est celui qui, tout en nous aimant, serait capable de nous faire mal pour nous guérir de nos travers, nous alerter du danger vers lequel risquent de nous plonger nos faiblesses et nos défauts. En fait, comme dit Diane de Beausacq, « votre véritable ami est celui qui ne vous passe rien et qui vous pardonne tout ». Or, on dit souvent que les amis sont difficiles à trouver et que l’amitié est dure à conserver. La raison n’en est pas si complexe : certes les autres manquent parfois de sincérité, ou - s’ils le sont- ils en changent souvent, mais les torts sont partagés. Ne sommes-nous pas devenus trop suspicieux face à l’arrivisme et l’individualisme ambiants ? Ne sommes-nous pas trop souvent susceptibles et incapables d’avaler le moindre petit mot de travers, même partant d’une bonne intention ? N’avons-nous pas tendance à préférer un son de cloche qui chante nos louanges à cet autre, si discordant à nos yeux, qui nous révèle nos tares et nos limites ? « Quelle noblesse d'avoir un ami, disait Richard Wagner, mais combien plus noble d'être un ami ! »

 

 

Posté par Blanche Colombe, le 11/10/2010


Commenter cet article

Fawzi Demmane 13/10/2010 14:40



L'ami, c'est le maître par excellence, qui nous apprend ce qu'est le sens du partage..... dans la tristesse comme dans la joie ! C'est cette partie de nous même mais qui ne nous appartient
pas. Magique , non !!!!



Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents