Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le bon usage

Le bon usage

Mon blog est consacré essentiellement au bon usage de la langue française. Il est donc, spécialement conçu et destiné aux collégiens,lycéens, étudiants,et notamment aux amoureux de la langue de Molière.


Émotion

Publié par Fawzi Demmane sur 11 Avril 2011, 21:29pm

Catégories : #Littérature

 

http://lemondedemirontaine.hautetfort.com/media/00/01/1717783377.jpg

 

 

A chaque fois, c'est un miracle. Tous ces gens, toutes ces haines et tous ces désirs, tous ces désarrois, toute cette année de collège avec ses vulgarités, ses évènements mineurs et majeurs, ses profs, ses élèves bigarrés, toute cette vie dans laquelle nous nous traînons, faite de cris et de larmes, de rires, de luttes, de ruptures, d'espoirs déçus et de chances inespérées: tout disparaît soudain quand les choristes se mettent à chanter. Le cours de la vie se noie dans le chant, il y a tout d'un coup une impression de fraternité, de solidarité profonde, d'amour même, et ça dilue la laideur du quotidien dans une communion parfaite.

A chaque fois, c'est pareil, j'ai envie de pleurer, j'ai la gorge serrée et je fais mon possible pour me maîtriser mais, des fois, c'est à la limite: je peux à peine me retenir de sangloter. Alors, quand il y a un canon, je regarde par terre parce que c'est trop d'émotion à la fois: c'est trop beau, trop solidaire, trop merveilleusement communiant. Je ne suis plus moi-même, je suis une part d'un tout sublime auquel les autres appartiennent aussi et je me demande toujours à ce moment-là pourquoi ce n'est pas la règle du quotidien au lieu d'être un moment exceptionnel de chorale.

Lorsque la chorale s'arrête, tout le monde acclame, le visage illuminé, les choristes rayonnants. C'est tellement beau.

                  Finalement, je me demande si le vrai mouvement du monde ce n'est pas le chant.

 

 

L'Elégance du Hérisson.       Muriel Barbery ( mai 2009)

 

 

Posté par Dejla, le 11 avril 2011

 

Commenter cet article

dejla 12/04/2011 17:31



bonsoir,


J'aime votre fable "ame secrète"...on est ces porcs-épiques "ballotés" et pathétiques!!..on se rapproche ,on esquisse des pas hésitants,on trébuche,on tombe...on est ces braves soldats de
plombs,lisses,froids,indifferents....on est ces arbres et ces jardiniers,ce beau rosier taillé ,on est ces parterres de jonquilles d'or et de lumiere...et on est ces etres grelottants que le vent
emporte ça et là.


Apprendre à écouter,apprendre à etre l'autre..apprendre à aimer!


Rien n'est plus aisé..rien n'est plus ardu.



Ame secrète 12/04/2011 16:52



bonjour

La discussion m'a fait pensé à une fable que j'ai lue il y a des années celle des Porcs -épiques .

"Par une froide journéed'hiver ,un troupeau de porcs -épiques s'était mis en groupe serré pour se protéger de la gelée par leur propore chaleur .Mais immédiatement , il ressentirent les atteintes
de leurs piquants , ce qui les fit éloigner les uns des autres . Quand le besoin de se réchauffer se faisait sentir , ils se rapprochaient de nouveau .Mais le même inconvénient se produisait.
Les
pauvres rongeurs étaient ballotés entre les deux souffrances jusqu'à ce qu'ils aient trouvés une distance moyenne qui rendit leur situation supportable.

Ainsi le besoin de vivre ensemble pousse les hommes les uns vers les autres ; mais leurs insupportables défauts les dispersent de nouveau.la distance moyenne qu'ils finissent par découvriret à
laquelle la vie en commun devient possible , c'est la politesse et les bonnes manières."

Arthur Schopenhauer



Ame secrète 12/04/2011 16:47



Bonjour


Certes ces éléments(le bien et le mal) doivent exister dans la vie mais l'Homme ne doit -il pas être toujours en quête de ces valaeurs nobles qui sont : écouter , se mettre à la place de l'autre
pour pouvoir le pardonner et l'aimer tout simplement !

Il y a des personnes que Dieu a doté de ces facultés, c'est inné chez eux mais d'autres n'ont pas ces dons , il n'est pas question de les exclure , on dit alors que ces qualités cela s'apprend.
Chacun de nous doit s'exercer car c'est en forgeant qu'on devient forgeron.



Majdouline Borchani 12/04/2011 15:03



« La vie est comme un arc-en-ciel: il faut de la pluie et du soleil pour en voir les couleurs. »



ouazib-louardi 12/04/2011 00:06



En réponse au commentaire


Solidarité, fraternité partage  sont pour certains d'entre nous "notre quotidien" pourquoi attendre une catastrophe ? une mauvaise nouvelle pour se sentir solidaire ? ce sont pas des moments
bien précis de nos vies, ils sont présents au quotidien  il faut seulemnt être capable de les décoder.


Savoir tendre la main, écouter, pardonner, aimer ne s'apprend pas c'est inné, certes la mort un jour viendra toquer à notre porte là  ; il faudra passer sur la balance alors n'attendons pas
le désastre pour ce chant tout en émotion que nous offre quotidiennement la vie.


Apprendre à s'aimer entoute simplicité sans se faire du mal voilà une équation qui colle avec le chant et les émotions.


La vie est un chant que certain ne saventpas entendre , tendez l'oreille il vous dira commbien la vie est amour.


 



Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents