Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le bon usage

Le bon usage

Mon blog est consacré essentiellement au bon usage de la langue française. Il est donc, spécialement conçu et destiné aux collégiens,lycéens, étudiants,et notamment aux amoureux de la langue de Molière.


Féminin des adjectifs

Publié par Fawzi Demmane sur 25 Février 2010, 16:46pm



Traditionnellement, on part du masculin pour donner le féminin, car le masculin est la forme indifférenciée, neutre. En règle générale, on marque le féminin en ajoutant un "e" à la forme masculine et en modifiant le suffixe dans les adjectifs en "eur". Ces deux méthodes ne couvrent pas tous les cas.


1. ajout d'un "e" : (Un pantalon bleu. Une chemise bleue). Les adjectifs qui se terminent par "e" au masculin ne changent évidemment pas (Un pantalon rose. Une chemise rose).


2. modification du suffixe "eur" :

Les adjectifs qui correspondent à un participe présent en "ant" font leur féminin en "euse" (Menteur, Menteuse).

Les adjectifs qui se finissent par "teur" et qui correspondent à un participe présent en "ant" forment le féminin en "trice".

Exceptions : "antérieur, meilleur, inférieur, supérieur, mineur, postérieur, citérieur, ultérieur, extérieur, intérieur et majeur" forment leur féminin par simple ajout d'un "e".
"Pécheur, vengeur, enchanteur" forment le féminin en "eresse".
"Inventeur, persécuteur, inspecteur, exécuteur" forment le féminin en "trice".


3. cas particuliers :

- "gentil, nul" et les adjectifs en "eil, el": ils redoublent le "l" devant le "e" du féminin (nul, nulle). Les adjectifs "beau, nouveau, vieux, fou, mou" sont tirés des formes anciennes "bel, nouvel, vieil, fol, mol" (que l'on conserve encore devant une voyelle ou un "h" muet). Le féminin se fait sur ses formes anciennes (belle, nouvelle, vieille, etc.).


- adjectifs en "en", "on" : ils redoublent le "n" devant le "e" du féminin (bon, bonne).


- adjectifs en "in", "an", "un" : ils ne redoublent pas le "n" devant le "e" du féminin (plein, pleine).


Exceptions : "paysan, rouan, valaisan" redoublent le "n". "malin, bénin" font "maligne, bénigne".


- adjectifs en "et" : ils redoublent le "t" devant le "e" du féminin.

Exceptions : "complet, incomplet, concret, désuet, discret, indiscret, secret, replet, inquiet" ne redoublent pas le "t" et prennent un accent grave sur le "e" (secret, secrète).


- adjectifs en "gu" : prennent le "e" du féminin et un tréma sur le "u" (aigu, aigüe).


- adjectifs en "at", "ot" : ils ne redoublent pas le "t".

Exceptions : "pâlot, maigriot, sot, vieillot, bellot, boulot" redoublent le "t".


- adjectifs en "er" : ils forment le féminin en "ère" (léger, légère).


- adjectifs en "s" : quand le "s" est précédé d'une voyelle, ils forment leur féminin en "se" (mauvais, mauvaise).


Exceptions : "gras, bas, métis, gros, épais" redoublent le "s" (gras, grasse). "Frais" fait "fraîche".


- adjectifs en "x" : quand le "x" est précédé d'une voyelle ils forment leur féminin en "se" (jaloux, jalouse).


Exceptions : "faux, roux" redoublent le "s". "Doux" fait "douce".

 

 

 

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents