Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le bon usage

Le bon usage

Mon blog est consacré essentiellement au bon usage de la langue française. Il est donc, spécialement conçu et destiné aux collégiens,lycéens, étudiants,et notamment aux amoureux de la langue de Molière.


La modalisation

Publié par Fawzi Demmane sur 13 Mai 2011, 11:23am

Catégories : #Grammaire - Conjugaison



Rappel : La modalisation, c’est l’art de nuancer son discours selon l’impression que l’on veut produire sur le destinataire.


Repérer la modalisation, c’est reconnaître les marques de jugement du locuteur = l’expression de sa subjectivité.

 

Les outils de la modalisation :

Selon les outils employés, le discours aura un degré de certitude ou d’incertitude plus ou moins fort.

 

Adjectifs :

: sûr, certain, inévitable, clair, évident… // douteux, incertain, vraisemblable, probable, possible…

- phrase neutre : Cet automobiliste a une conduite à risque.

- phrase modalisée : Il est évident que cet automobiliste a une conduite à risque.

 

Adverbes :

assurément, forcément, réellement… // vraisemblablement, peut-être, probablement…

- Cet automobiliste a réellement une conduite à risque.

 

Des expressions toutes faites :
à coup sûr, sans aucun doute… // selon toute vraisemblance, à ce qu’on dit, je ne sais quel…

- Selon toute vraisemblance, cet automobiliste a une conduite à risque.

 

Des verbes d’opinion :
assurer, affirmer, certifier… // penser, croire, douter, supposer, souhaiter, espérer…

- Je crois que cet automobiliste a une conduite à risque.

 

Un mode verbal : le conditionnel.

- Cet automobiliste aurait une conduite à risque.

 

Un temps verbal : le futur antérieur.

- Cet automobiliste aura eu une conduite à risque.

 

Un vocabulaire péjoratif ou mélioratif.

- Cet automobiliste a une conduite condamnable.

 

Des figures de style : analogies (comparaisons, métaphores), périphrases, antithèses, euphémismes…

- Cet automobiliste conduit à tombeau ouvert.

 

Des verbes modaux : falloir, devoir, pouvoir.

- Cet automobiliste doit avoir une conduite à risque.

- Il se peut que cet automobiliste ait une conduite à risque.

- Il faut que cet automobiliste cesse d’avoir une conduite à risque.

 

Remarque : les verbes devoir et pouvoir peuvent être employés dans leur sens propre (obligation ; capacité) ; on dit qu’ils ont une valeur modale quand ils expriment une possibilité, une hypothèse.

 

 

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents