Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le bon usage

Le bon usage

Mon blog est consacré essentiellement au bon usage de la langue française. Il est donc, spécialement conçu et destiné aux collégiens,lycéens, étudiants,et notamment aux amoureux de la langue de Molière.


La prière

Publié par Fawzi Demmane sur 29 Janvier 2010, 10:52am

Catégories : #A vos plumes !

Resultat

 

 

 La prière (Salât) constitue le devoir le plus important d’un musulman.

C’est le second des cinq piliers sur lesquels repose l’édifice de l’Islam.

 

   Le Messager  d'Allah a dit :

«L'Islam consiste en ce que tu dois: témoigner qu'il n'est d'autre divinité qu'Allah, et que Mouhammed est Son Envoyé, accomplir la prière rituelle, verser la zakat  (impôt rituel) et accomplir le jeûne de Ramadhân, ainsi que le pèlerinage à la Maison d'Allah si les conditions de voyage rendent la chose possible».

   

 La Salât occupe une place qui vient immédiatement après l’Attestation de Foi, et Allah le Très Haut dans Son Livre Saint, le Glorieux Coran, nous exhorte à maintes reprises :

{ Accomplissez la Salât }

Notre bien aimé Prophète nous a enjoint durant toute sa vie d’être très consciencieux vis-à-vis de cette prière. Même quand il fut dans son lit de mort, il nous a chargés de toujours prendre le plus grand soin de ce pilier fondamental de notre religion.

La Salât est une prière ordonnée, chaque musulman, homme ou femme, doit la pratiquer. Riches comme pauvres,  aucune excuse n’est valable pour celui qui néglige de faire sa Salât régulièrement, car l’islam nous accorde toutes les facilités, tant et si bien que si l’eau fait défaut pour les ablutions, il nous est permis d’avoir recours au «Tayammum » (ablution sèche).

Et si, contrairement aux coutumes établies, quelqu’un ne peut se conformer aux divers gestes, postures et mouvements, pour cause de maladie, il lui est permis de prier par des signes. ( avec la tête, ou les yeux…)

Il ne nous est pas autorisé de la différer, même sur le champ de bataille ou sur notre lit de mort, une négligence vis-à-vis de la Salât entraîne une punition sévère. C’est un acte d’adoration si important que celui qui y renonce est considéré par la majorité des Savants, comme kouffar (mécréant)… Les savants ont pu déduire cela de la sourate 9 [At tawba-le repentir ] verset 11 :

{ S’ils se repentent, accomplissent la salât et acquittent la zakat, ils deviendront vos frères en religion. Nous exposons intelligiblement les versets pour des gens qui savent. }
[ Sourate 9 - Verset 11 ] 

La Salât  est réellement une répétition pratique de notre foi. Dans cette prière nous nous tenons devant notre Dieu, les mains liées, inclinés sur les genoux, prosternés, les mains sur le sol et assis d’une manière humble; nous nous déclarons être esclaves de notre Sauveur, nous sollicitons Son secours et Sa guidée, nous Lui renouvelons notre déclaration d’obéissance.

Cela consolide la fondation de notre Foi, cinq fois par jour, et nous prépare à exprimer l’esprit de dévotion.

Plus nous serons sincères dans notre Salât, plus nous nous « rapprocherons » d'Allah le Très Haut…

D'après Uqbah ibn Amir : « J'ai entendu le Messager d'Allah dire :

"Votre Seigneur est enchanté par un berger qui, du sommet d'une montagne escarpée, donne l'appel à la prière et prie. Alors Allah dit : Regardez Mon serviteur, il appelle à la prière et accomplit ses prières. Il est dans Ma crainte. J'ai pardonné Mon serviteur [ses péchés] et Je l'ai admis dans le Paradis. » [ Rapporté par an-Nasa'i par une bonne chaîne de transmission.]

     En conséquence, nous devons être très réguliers au sujet de la Salât, nous devons l’accomplir régulièrement avec dévotion et toujours en « djama’a » ( en groupe)… Chaque Salât doit être accomplie avec une sincérité et une dévotion parfaites. Nous devons accomplir la prière d’une telle façon qu’elle constitue pour nous, au jour du Jugement dernier, une lumière à notre égard, un argument en notre faveur et un moyen pour notre délivrance.

Nous devons croire que c’est le seul moyen pour la réalisation de tous nos besoins, et un guide pour l’observation totale du code islamique de vie dans son ensemble. Allah   le Tout Puissant dit dans le glorieux Coran : 

 

{ Réussiront vraiment ceux qui sont des croyants, humbles dans leur Salât }
[ Sourate 23 - Versets 1-2 ] 

Cette réussite promise par la prière ne peut être obtenue qu’en l’observant d’une façon appropriée et parfaite…

 

 



 

   La Salât  a été prescrite pendant que le Prophète  était à Makka environ un an et demi avant son émigration à Médine (à l’occasion de son ascension). Cet événement eut lieu après de nombreuses épreuves que le Prophète  avait dû endurer, notamment la mort de son oncle et protecteur Abou Talib, celle de son épouse Khadija , et une série de mauvais traitements infligés par les habitants de Taef, auprès de qui le Prophète était allé demander de l’aide contre les mécréants, mais qui la lui refusèrent et le poursuivirent en lui jetant des pierres.

Après toutes ces souffrances, Allah accorda à Son Prophète la récompense de l’élever et de le rapprocher de Lui, et le combla de satisfaction avec la prière, qui était le seul moyen de lui faire oublier ses épreuves et d’alléger celles qu’il rencontrerait par la suite.

 

Comment s’est déroulé ce voyage ?  

 

La salat a été offerte à Notre Prophète Bien-Aimé par Allah,  au ciel pendant l'ascension du Prophète (Al mi'râj), c'est la seule obligation qui ait été légiférée au ciel ; toutes les autres l'ont été sur terre. Cela nous montre l'importance de la prière.

C'est au moment où Allah le rapprocha de Lui et lui parla sans que le Prophète  puisse le voir que lui furent prescrites ainsi qu'à notre communauté, les 5 prières. Au début, elles furent fixées au nombre de 50.

De retour vers la terre, le Prophètepassa près du Prophète Moussa  qui lui demanda ce qu'il avait reçu d'Allah .

- L'Envoyé d'Allah  le mit au courant.

- " Retourne à ton Seigneur  - lui dit Moussa - car ta communauté ne pourra endurer cela." (En effet, Moussa  avait déjà fait l'expérience avec les Fils d'Israël, et craignait que la Nation de Mohammad ne subisse le même sort que la sienne.)

Le Prophèteretourna donc chez son Maître, lui demander d'alléger cette charge et ainsi, il ne cessa de revenir de chez Moussa   vers son Seigneur, jusqu'à ce que le nombre de prières soit réduit à cinq.

Allah le Très Haut lui dit:

{ Elles sont cinq en nombre et cinquante en récompense car Je ne change pas de Parole }

Le Prophète revint encore chez Moussa   qui lui dit:

« Retourne à ton Seigneur »

- Mais le Prophète  répondit: « J'ai à présent honte de demander à mon Seigneur un allégement. »

Les prières furent donc diminuées à 5 par jour, mais par la grâce d'Allah le Très Généreux, ces 5 prières en valent 50. Quant à la forme et aux moments de la prière, ils furent enseignés au Prophètepar l'Ange Jibril, sur lui la paix.

 

Quelle est la direction à prendre pour effectuer sa Salât ?

 

 Autrefois les musulmans prenaient la direction de Jérusalem pour effectuer leur Salât, puis Allah révéla..

{ Les faibles d'esprit parmi les gens vont dire: ‹Qui les a détournés de la direction (Qibla) vers laquelle ils s'orientaient auparavant?› - Dis: ‹C'est à Allah qu'appartiennent le Levant et le Couchant. Il guide qui Il veut vers un droit chemin›. }

{ Et aussi Nous avons fait de vous une communauté de justes pour que vous soyez témoins aux gens, comme le Messager sera témoin à vous. Et Nous n'avions établi la direction (Qibla) vers laquelle tu te tournais que pour savoir qui suit le Messager (Muhammad) et qui s'en retourne sur ses talons. C'était un changement difficile, mais pas pour ceux qu'Allah guide. Et ce n'est pas Allah qui vous fera perdre [la récompense de] votre foi, car Allah, certes est Compatissant et Miséricordieux pour les hommes. } 

{ Certes nous te voyons tourner le visage en tous sens dans le ciel. Nous te faisons donc orienter vers une direction qui te plaît. Tourne donc ton visage vers la Mosquée sacrée. Où que vous soyez, tournez-y vos visages. Certes, ceux à qui le Livre a été donné savent bien que c'est la vérité venue de leur Seigneur. Et Allah n'est pas inattentif à ce qu'ils font. } 

{ Certes si tu apportais toutes les preuves à ceux à qui le Livre a été donné, ils ne suivraient pas ta direction (Qibla)! Et tu ne suivrais pas la leur; et entre eux, les uns ne suivent pas la direction des autres. Et si tu suivais leurs passions après ce que tu as reçu de science, tu sera, certes, du nombre des injustes. }
[ Sourate 2 - Versets 142 à 145 ]

     

Al Bara’ a rapporté :« L’envoyé d'Allah, faisait ses prières durant seize ou dix-sept mois en se dirigeant vers le Temple de Jérusalem.

Il lui plaisait beaucoup d’avoir la maison sacrée entre lui et le Temple. Après le changement de la Qibla, la première prière qu’il avait faite, était celle de l’asr, en commun avec d’autres fidèles. La prière achevée, un homme de ces derniers passa par d’autres qui priaient en position d’inclinaison, il leur dit : « Je jure par Allah que je viens de faire une prière en me dirigeant vers La Mecque », les hommes changèrent alors leur quibla et se dirigèrent vers la Ka’aba ».

Et Al-Bara’ d’ajouter : "Nous ne savions pas si les prières de ceux qui les avaient faites avant le changement de la Quibla seraient acceptées ou non".

Allah   alors fit descendre ce verset : { Et ce n'est pas Allah qui vous fera perdre [la récompense de] votre foi, car Allah, certes est Compatissant et Miséricordieux pour les hommes } [ Sourate 2 - Verset 143 ]

Al-Bara a raconté aussi :  « L’envoyé d'Allah faisait la prière en se dirigeant vers le Temple de Jérusalem, mais il regardait souvent le ciel attendant un ordre d'Allah . Il lui révéla :

{ Certes nous te voyons tourner le visage en tous sens dans le ciel. Nous te faisons donc orienter vers une direction qui te plaît. Tourne donc ton visage vers la Mosquée sacrée. } [ Sourate 2 - Verset 144 ]

      

Lorsqu'Allah ordonna de se diriger vers la Maison Sacrée, une certaine perplexité envahit les juifs et ils se dirent«  Qui donc les a détournés de la Quibla vers laquelle ils s’orientaient ? »

Allah Le Très Haut  fit alors descendre ce verset : { C'est à Allah qu'appartiennent le Levant et le Couchant. Il guide qui Il veut vers un droit chemin }  [ Sourate 2 - Verset 142 ]

Plusieurs exégèses ont dit que l’ordre du changement de la Quibla fut donné alors que l’Envoyé d'Allah avait achevé deux raka’at de la prière du midi dans la mosquée de Bani Salama; c’est pourquoi on a donné à cette mosquée le nom de « la mosquée des deux Quibla » (el quablateyne).

Quant à ceux qui priaient dans la mosquée de Qouba’, ils n'eurent vent de cela que le lendemain en faisant la prière de l’aube, comme ibn Omar   l’a raconté en disant :  « Tandis que les hommes faisaient la prière de l’aube dans la mosquée de Qouba’, un homme vint leur dire :  « L’envoyé d'Allah a reçu cette nuit une révélation et il a été ordonné de s'orienter vers la Ka’ba, tournez donc vos faces vers elle » et les hommes s’exécutèrent.

 

 

 

 

 

     

   La prière est le rendez-vous sacré dans lequel tout croyant doit chercher à communiquer avec son Créateur et s'abandonner à Lui :

« Si tu veux qu'Allah te parle, lis le Coran, et si tu veux converser avec Lui, fais une prière » disait un mystique.

On a demandé au Prophète  quelle était la meilleure œuvre. Il a répondu : « Les prières à l'heure. » Elle est l'attribut primordial des croyants sincères : { [... ] Et ceux qui observent assidûment leurs prières. } [ Sourate 23 - Verset 9 ]

     Elle est la lumière qui guide le croyant au milieu des ténèbres et son bouclier contre toute tentation et tout péché :

{ [... ] En vérité, la prière préserve de la turpitude et du blâmable. }
 [ Sourate 29 - Verset 45 ]

     Après une prière, une autre prière est en vue, et ceci, pendant toute la journée. Cela accroît chez le croyant une conscience de la Présence divine (murâqabatullah), ce qui le préserve de la turpitude. Elle est le moyen le plus efficace pour se faire pardonner ses péchés. En effet, le recueillement et le rappel suscités par la prière doivent obligatoirement remettre le croyant en cause et le placer devant ses responsabilités pour pouvoir implorer la miséricorde divine et demander le pardon.

Abû Hurayra  a dit:

« J'ai entendu le Messager d'Allah  dire: "Que pensez-vous si l'un de vous avait devant sa porte une rivière où il se laverait cinq fois par jour, lui resterait-il quelque chose de sa saleté ?" Ils dirent: "Il ne lui resterait rien" Il dit : "Tel est l'impact des cinq prières quotidiennes par lesquelles Allah efface les péchés. " »

 

     Quand Satan vient nous obscurcir le droit chemin, le Miséricordieux nous éclaire par Sa lumière et nous sauve d'une perte certaine, c'est le sens du verset que le croyant répète 17 fois  par jour - dans la sourate El-Fatiha (l'ouverture) - durant ses cinq prières quotidiennes :

{ C’est Toi (Seul) que nous adorons, et c'est de Toi (Seul) dont nous implorons l'aide.
Guide-nous dans le droit chemin. }  
 [ Sourate 1 - Versets 5-6 ]

     C'est le sens du hadîth suivant: « Les cinq prières (quotidiennes) et la prière du vendredi jusqu'à la suivante effacent les péchés commis entre elles tant que l'on n'en a pas commis de plus grands. »

Et dans un autre verset du Coran :

 { Et accomplis la prière aux deux extrémités du jour et à quelques heures de la nuit.
Les bonnes actions effacent les mauvaises [... ] }
 [ Sourate 11 - Verset 114 ]

      

La prière met en évidence la soumission de l'homme à son Créateur.

C'est, d'ailleurs, le sens du mot islam qui veut dire soumission, dont a besoin tout être humain pour parfaire son humanité.

Faire la prière à cinq moments différents de la journée n'est pas vain. En effet, cette prescription étalée sur le jour et la nuit est symbolique pour plusieurs raisons :

 

  La première : le fait d'étaler sa périodicité sur le jour et la nuit permet une remise en cause constante et une régularité dans ses rapports avec Allah .

 

La deuxième : comme on l'a expliqué précédemment, la prière est un recueillement auprès de l’Eternel, ce qui permet, à chaque occasion, de se ressourcer en communiquant avec Lui. C'est pour cela que le Messager d'Allah  quand l'heure de la prière arrivait, disait à Bilâl  : « Réconforte-nous par la prière, ô Bilâl ! »

 

La troisième : le seul lien possible entre notre matérialité et Sa Transcendance est le rappel et la remémoration (dhikr). Ce rappel nous est constamment recommandé par le Coran, soit pour mériter que le Miséricordieux pense à nous:

{ Pensez à Moi et je penserai à vous [...]  }
[ Sourate 2 - Verset 152 ]

 Soit pour avoir la paix de l'âme et l'harmonie du coeur :

{ N'est ce point par le rappel d'Allah que les coeurs s'apaisent ? }
[ Sourate 13 - Verset 28 ]

Soit, enfin, pour éloigner la tentation du Diable.

 Allah nous exhorte à nous souvenir de Lui à tout moment. Cet attachement du croyant à son Créateur est sa meilleure consolation devant les dures réalités de ce monde et c'est, en même temps, sa plus grande garantie de salut éternel. Cette pensée de tous les moments est concrétisée par cette obligation de base bien codifiée qu'est la prière.

 

  La quatrième : répéter le rite de la prière, c'est aussi un moyen d'exprimer notre reconnaissance à l'égard de Celui à Qui nous devons tout et Qui ne nous doit rien. Dans un hadîth qudsî:

« Moi (Allah), les jinns et les hommes sommes dans une situation extraordinaire. Je crée et on adore autre que Moi. Je subsiste aux besoins, et on remercie autre que Moi. Mes bienfaits, pour eux, descendent, et leur ingratitude à Mon égard monte vers Moi. Je suscite leur amour avec mes biens alors que Je n'ai pas besoin d'eux, et ils suscitent Ma colère avec leurs péchés alors qu'ils ne peuvent se passer de Moi [...] »

 

     L'adoration est la manifestation de la reconnaissance, le but suprême est d'aimer et susciter l'amour du Tout-Puissant. Tout ce qui émane d'Allah  est signe et interpellation à Son amour.

Le musulman n'a pas besoin de miracles dans sa vie pour aimer Allah. Se trouvant comblé de Ses bienfaits perceptibles et imperceptibles, il se trouve dans l'obligation morale de louer Allah (al-hamd) et de ne cesser de l'invoquer. Lorsque l'amour de quelqu'un nous envahit, on ne cesse d'invoquer son nom. Allah ne mérite-t-Il pas d'être aimé ?

{ [...] Or, les croyants sont les plus ardents dans l'amour d'Allah [...] }
 [ Sourate  2 - Verset 165 ]

     Le minimum de reconnaissance est cette inclinaison dans la prière, cinq fois par jour, qui symbolise avec excellence le geste de la gratitude que l'on doit envers notre Seigneur:

{ Et si vous comptez les bienfaits d'Allah, vous ne saurez les dénombrer. Allah est Pardonneur et Miséricordieux. }
[ Sourate 16 - Verset 18 ]

     Ainsi, « la prière rythme le quotidien du musulman. Cinq fois par jour, celui-ci se retire des affaires de ce bas-monde pour épouser la direction (qibla) et puiser sa force spirituelle dans le souvenir d'Allah. »

 

 



 

 

  La prière à l’heure

On a interrogé le Prophètesur la question de savoir quelle est la meilleure des oeuvres. Il a répondu : 

« C’est la prière observée à son heure ».  On peut comparer la prière à un médicament que le médecin nous prescrit de prendre à des heures précises dans la journée. Pour que le traitement soit efficace, et nous accorde le bien être, ( par la grâce d'Allah) il faut le prendre aux heures prescrites et selon les doses recommandées par le médecin. Si on réunit les 5 prises en une seule, il ne sera pas efficace contre la maladie.

La prière a des heures fixées pour son exécution. Comme l’indique le Glorieux Coran :

{ Certes la prière a toujours été prescrite pour les croyants en des temps déterminés }  [ Sourate 4 - Verset 103 ]

Le Coran a précisé ces heures dans le verset suivant : { Prie le matin et après midi, et après le coucher du  soleil et le soir, les bonnes actions chassent les mauvaises,  c’est là un avertissement pour ceux qui réfléchissent. }

Dans la sourate « el Isra » Allah le Très Haut nous dit : { Récite ta prière du déclin du soleil jusqu’à la nuit noire. Récite le Coran à l’aube, c’est là un moment propice. }  [ Sourate 17 ]

Allah le très Haut   nous précise dans le Saint Coran : { Soyez persévérants pour les cinq prières, particulièrement pour la prière médiane, et levez-vous pour Allah pleins de crainte. }  [ Sourate 2  - Verset 238 ]

 

Beaucoup de personnes qui se considèrent comme des musulmans pratiquants combinent un grand nombre de Salât quand ils rentrent chez eux  pour  des raisons futiles, prétextant être en voyage ou à faire du commerce, ou retenus à d’autres occupations. Renvoyer à plus tard la Salât après l’heure prévue sans excuse plausible, est un péché grave.  

En d’autres mots, si nous manquons une Salât nous devrions avoir autant de chagrin que si nous avions perdu tous nos parents et tous nos biens. Si des personnes dignes de foi nous  préviennent qu’il y a des brigands sur une certaine route et qu’ils tuent et volent les gens la nuit, il nous faut être bien téméraire pour ignorer cet avertissement et voyager sur cette route même le jour.

Qu'Allah  nous guide, nous avons été mis en garde plus d’une fois par le Prophète d'Allah, et pourtant nous ne tenons aucun compte de ses avertissements et nous continuons à manquer constamment les Salât les unes après les autres…

{ Célèbre les louanges de ton Seigneur avant le lever et après le coucher du soleil, célèbre-le pendant la nuit, Célèbre le matin et soir, si tu  désires être heureux. }  [ Sourate 20 - Verset 130 ]

 

 

 L’état de pureté rituelle

     En plus d’être un moyen afin de se purifier de nos  péchés, la pureté rituelle nous apprend aussi à avoir une bonne hygiène de vie. 

Rappelons que la  prière a des conditions de validité, des piliers, et qu'elle a une clef, chose importante à laquelle il est un devoir de prêter une attention particulière.  

Car de même qu'une clef de porte qui n'est pas adéquate n'ouvre pas cette porte, la clef de la prière, si elle n'est pas adéquate, nul n'est assuré d'obtenir que sa prière soit récompensée et qu'elle soit valable. Cette clef, c'est l'état de pureté rituelle (at-touhour).

Le Prophète a dit :"Allah n'accepte aucune prière sans l'état de pureté rituelle". [ Rapporté par Nassai ]

Le Messager d'Allahdit aussi  : "L'état de pureté rituelle, c'est la moitié de la foi". C'est-à-dire que c'est une grande partie de la foi. " [Rapporté par Mouslim ]

Celui qui n'accomplit pas consciencieusement sa purification n'accomplit pas consciencieusement sa prière c'est-à-dire que celui qui n'accomplit pas sa purification de façon complète n'accomplit pas sa prière d'une façon complète car il y a alors immanquablement des choses qui lui font défaut.

Allah dit dans le glorieux Coran :

{ Certes Allah aime ceux qui se repentent et Il aime ceux qui se purifient.} [ Sourate 2 - Verset 222 ]

 

 

 



 

 Les mérites spirituels

     Abou Houraira   rapporta qu'il avait entendu le Messager d'Allah dire à ses compagnons:

"Si l'un de vous avait une rivière qui coulait devant sa maison, et dans laquelle il pourrait se laver 5 fois par jour, pensez-vous qu'il resterait sale?"

Ils dirent : "Cela le débarrasserait de toutes ses impuretés"

Il leur dit : "C'est l'exemple des 5 prières dont Allah se sert pour effacer les péchés."   (rapporté par Boukhari)

     La prière éloigne de la turpitude. Grâce à la prière, on devient scrupuleux, on acquiert de la force pour résister aux tentations, et de la fermeté dans ce qu'on entreprend. L'âme devient fière et n'éprouve devant le mal que répulsion et dégoût.

C'est dans ce sens que le Coran affirme : "En vérité, la prière préserve de la turpitude et du blâmable. Le rappel d'Allah est certes ce qu'il y a de plus grand. Et Allah sait ce que vous faites."  (Sourate 29 « l'Araignée » - verset 45)

La prière consiste essentiellement en trois éléments:

     Le sentiment d'humilité devant la Majesté de Dieu. La reconnaissance de cette supériorité . L'adoption par son corps et tous ses organes de la posture de respect nécessaire.

La prière nous fait aimer Dieu, et Le respecter. Et Allah  aime ceux qui L'aiment.

 

  Les mérites physiques

               La prière éduque, la prière accomplie à heures régulières bien précises, apprend au jeune musulman la rigueur de la gestion de son temps et la ponctualité. Il s'auto-discipline et comprend que la journée est faite de divers temps d'activités, il y a un temps pour tout, dont un pour la prière.

     S'il fait la prière à la mosquée, il prend aussi l'habitude de se discipliner par rapport à un groupe, il commence à se sentir membre de cette communauté, son égoïsme diminue et sa patience envers les autres augmente.

     Le fait que tous les musulmans se tournent vers un même point : la Kaaba, renforce l'idée de fraternité et d'égalité  entre les musulmans. Penser que tout le monde se tourne vers le même endroit pour le même but et de la même façon, réchauffe le coeur, nous rapproche malgré les différences ethniques ou raciales.

On partage ces moments avec des millions d'autres personnes qui ont la même foi et la même opinion que soi. La détente … nous avons l'immense privilège dans ce monde de stress et de rendement d'avoir le droit à 5 pauses par jour, 5 moments de détente où l'on se déconnecte du monde d'ici-bas. Durant la salât, le musulman doit se détendre, se laisser aller dans une forme de concentration, de méditation.

Les moments de salât sont des moments privilégiés de recueillement et de ressourcement spirituel.

     La Salât c'est oublier pour un instant ce monde, elle permet de mettre de l'ordre dans ses pensées : nous avons tous des angoisses, des anxiétés et des peurs injustifiées qui n'existent que dans nos esprits, et constituent parfois de vrais handicaps. Qui est le Meilleur des confidents ? Qui peut guérir tous les maux ?  Qui peut exaucer les rêves ? : Un Seul , Dieu, Allah

     Dieu le très Haut a fait que les cinq prières aient une grande place dans la religion. Elles constituent la meilleure des oeuvres après la croyance en Allah  et en Son Messager, car le Prophète  a dit : "Sachez que la meilleure de vos œuvres, c'est la prière".  (rapporté par Ibnou Majah)

     Et dans le recueil sahih de Ibnou Hibban  il est rapporté qu'un homme a demandé au Prophète : "Ô Messager d’Allah, quelle est la meilleure œuvre ?" Il a répondu :  "La prière". L'homme répéta sa question une deuxième fois et le Messager a dit :  "La prière". L'homme posa sa question une troisième fois et le Messager d’Allah a dit : "La prière".

 

     La Salât est un moyen  pour le musulman d’être agréé par Dieu le Très Haut, et il aura comme récompense les délices du Paradis.

 "Allah a rendu obligatoires sur les esclaves cinq prières quotidiennes. Celui qui les accomplit parfaitement, Allah lui a promis de le faire entrer au paradis. Et celui qui ne les accomplit pas parfaitement, celui-là, Allah ne lui a pas promis de le faire entrer directement au paradis. S'Il veut, Il le châtie et s'Il veut, Il le fait entrer au paradis".
(Rapporté par Ahmad)

Qu'esperez donc de plus que le paradis que nul oeil n’a vu, et nulle pensée imaginé …

 

 



Posté par ZAHRA, le 29 / 01 / 2010



 
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Khadija 29/01/2010 15:26


Bonjour ma chère ZAHRA, Qu'Allah le tout puissant te benisse et te récompense pour ce que tu fais.
Merci aussi à toi Fawzi pour ta disponibilité et ta générosité.

Ta soeur Khadija


Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents