Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le bon usage

Le bon usage

Mon blog est consacré essentiellement au bon usage de la langue française. Il est donc, spécialement conçu et destiné aux collégiens,lycéens, étudiants,et notamment aux amoureux de la langue de Molière.


Murmures des branches

Publié par Fawzi Demmane sur 21 Décembre 2010, 16:20pm

Catégories : #A vos plumes !

 

 


Elles n’ont ni âge, ni parents ! Mais Elles sont là depuis que le temps est fait Temps !
Heureuses d’être, depuis leur existence, la seule raison qui fait revenir les milliers de passants : c'est pourquoi elles s’obstinent à dépasser leurs frontières et à s’inscrire dans le registre du présent.
Leur passé n’est qu’un trou noir ; il  retarde l’éclosion de leurs bourgeons et freine la beauté de l’instant …

Des branches ….

Des branches qui murmurent …… pour respirer enfin un air frais , un tempo de soulagement. D’autres qui s’enlacent tendrement, allant de  l’autre coté du chemin, feuilletant à travers les années les déroutes des vents.


Fières d’être « la cible des passants », elles font un caprice d'enfant et décident de longer tout le long d’un ruisseau, lui aussi en panne de sermon ! Elles épousent en silence et à huis clos, les confessions des passants, leurs murmures, leur prières et leurs lamentations.. Un caprice qui se noie au fond de la nuit, au coeur du jours .... au fil des temps !

Des branches ….

Des branches qui  se côtoient comme des grands, qui osent l’aventure vers d’autres lieux, d’autres horizons !


Elles n’ont ni âge ni parents, mais elles ont  cette volonté de croire à la magie du moment !

 

 

 

Posté par Anonyme

Commenter cet article

Fawzi Demmane 21/12/2010 23:45



Une image métaphorique personnifiant le printemps dans toute sa splendeur, à travers ces branches qui veulent coûte que coûte fuir les saisons passées pour se voir s'épanouir et respirer à
nouveau.



Non seulement elles respirent mais aussi se vantent de leur fierté d'être l'objet d'admiration de tous les passants et de faire l'objet de leur confessionnal.



Leur liberté, leur fierté et leur grandeur ont fait qu'ils soient là, au rendez-vous et croire en la magie du moment.



Olfa W. 21/12/2010 22:50



Ce sont des souvenirs qui jaillissent d'un esprit nostagique ...........chaque branche, si elle était parlante, pourrait raconter un quelquonque passage de "ceux" ,dont un agréable
sentiment, ne meurt jamais.



Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents