Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le bon usage

Le bon usage

Mon blog est consacré essentiellement au bon usage de la langue française. Il est donc, spécialement conçu et destiné aux collégiens,lycéens, étudiants,et notamment aux amoureux de la langue de Molière.


Le texte narratif

Publié par Fawzi Demmane sur 25 Mars 2010, 09:56am

Catégories : #Littérature

Resultat

 

 

 

 

 

 

LE TEXTE NARRATIF

Le texte narratif raconte des faits réels ou imaginaires, une action qui progresse dans le temps. Le rapporteur est appelé narrateur, il n'est souvent que témoin de l'action, lorsqu' il y participe ("je") il est appelé narrateur personnage. Le système d'énonciation utilisé est celui du récit par opposition au système du discours: lettre, oral, texte argumentatif...

Indices de la narration :


Les temps du passé prédominent, notamment le passé simple: action entreprise et achevée ( "premier plan"), et l'imparfait ( "arrière plan"): action entreprise, mais inachevée. " le soleil brillait au dehors, il sortit". D'autres temps interviennent : plus- que- parfait ( action antérieure à une action passée), le présent de narration : actualisation d'un évènement ( "gros plan" ). Le présent peut avoir d'autres valeurs : le présent de vérité générale énonce une idée qui est toujours vrai ("les petits sont toujours perdants "), le présent du discours est utilisé dans le discours rapporté ou pour un commentaire du narrateur .
Le récit est souvent à la troisième personne, les indicateurs de temps sont nombreux et se situent par rapport aux événements et non par rapport au moment où est écrit le texte = adverbes de temps : la veille, le lendemain, ...




Le point de vue du narrateur ou focalisation


La focalisation externe: le narrateur ne joue aucun rôle dans les évènements. II a seulement une connaissance extérieure des actions, des paroles des personnages.


La focalisation interne : le narrateur est un personnage de l'histoire. Le lecteur voit et connaît à travers le personnage (il peut ainsi connaître les pensées du narrateur personnage).


La focalisation zéro { regard omniscient ) : le narrateur, sans participer à l'histoire, sait tout des personnages (actions, pensées) à tout moment et partout. Le lecteur connaît donc tout.




L'ordre et la durée des événements


L'ordre :

-  l'enchâssement; c'est lorsque un récit ( souvent antérieur, dit récit enchâssé ) est intégré dans un autre récit ( dit" récit cadre").  

-  le retour en arrière: récit d'un évènement antérieur dans le déroulement de l'histoire.  

-  l' anticipation : récit d'un évènement futur. 


La durée:

-  le sommaire: un évènement long est résumé.  

-  la scène : un évènement est détaillé.  

-  l'ellipse : un saut dans le temps ( "dix jours plus tard...").  

Le schéma narratif (dans une nouvelle, un roman ...)


Situation initiale : situation de départ de l'histoire.


Élément perturbateur ( déclencheur): évènement qui va déclencher l'action ( tout à coup...)


Actions ( péripéties): déroulement des actions.


Élément équilibrant: événement qui résout une situation, met fin aux actions.


Situation finale : nouvel état de stabilité.



Le schéma actantiel ( ou schéma des actants ) : Les forces agissantes interviennent dans un récit pour en faire progresser l'action et la modifier. Une force agissante peut être une idée, des individus ...


le sujet: réalise l'action ( qui? )


l'objet : représente ce que recherche le sujet ( que veut il ?)


le destinataire :représente le but de l'action ( pour qui ? pour quoi ?)


le destinateur: commande l'action ( Poussé par qui? par quoi?)


les alliés: aident à réaliser l'action ( avec qui? quoi?)


les opposants: gênent les actions du sujet ( malgré qui? quoi?)




Les genres littéraires utilisant la narration :


Le roman : c'est le genre littéraire le plus représenté et le plus lu, il s'agit d'un texte long. Les romans peuvent être répartis en sous- genres: policier ( résolution d'une énigme), autobiographique ( vie de l'auteur), d'aventures ( actions a diverses époques...), historique ( époque antérieure, faits connus, personnages célèbres...), science fiction ( avenir de l'humanité...)


La nouvelle: récit bref, le narrateur est souvent présent, elle comporte peu d'action mais l'intensité dramatique est forte, action concentrée, un seul sujet, peu de personnages, publication en recueil .


Le conte : sous le nom de conte se rencontrent des textes divers. Tous sont très brefs, font entrer le lecteur dans un univers déroutant : le conte de fée ( cadre merveilleux, époque indéterminée, fin heureuse), le conte philosophique récit qui exprime des idées philosophiques), le conte fantastique ( raconte une histoire inexplicable entre la réalité et l'irréel, l'extraordinaire) etc....

 

 


 

 

Accueil                                

Sans-titre.jpg

 

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents