Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le bon usage

Le bon usage

Mon blog est consacré essentiellement au bon usage de la langue française. Il est donc, spécialement conçu et destiné aux collégiens,lycéens, étudiants,et notamment aux amoureux de la langue de Molière.


Noms collectifs

Publié par Fawzi Demmane sur 24 Novembre 2009, 20:23pm


Noms collectifs

Le nom collectif désigne un ensemble, une "collection" d'être ou d'objets (Une foule. Une rangée. Un tas. Une multitude, etc.).

La plupart du temps, ces noms collectifs sont suivis d'un complément, alors au pluriel (Une foule de malades. Une rangée de soldats. Un tas de billes. Une multitude d'oiseaux).

Lorsque le groupe est donneur d'accord, en position de sujet, il est important de déterminer comment doit se faire cet accord : avec le nom collectif, donc au singulier, ou avec le complément, pluriel.

On accorde, en général, selon le sens ou l'intention du scripteur. Le mot que l'on veut mettre en relief devient le donneur d'accord (si le sens le permet).


Accord avec l'intention :

Une foule de malades s'avançait = c'est la foule qui s'avance. La foule est vue comme un bloc indéterminé comme un ensemble qui englobe sans différenciation les éléments qui le composent.
Une foule de malades s'avançaient = ce sont les malades qui sont vus et la foule ne signifie plus que quelque chose comme "énormément" ou "de très nombreux".


Accord avec le sens
:
certaines formulations indiquent clairement quel
mot est en rapport avec l'action que décrit le verbe, c'est ce mot qui est alors le donneur d'accord :

Une file de voitures serpentait... c'est la file qui serpente, pas les voitures.
Un tas de billes rouillaient... ce sont les billes qui rouillent, pas le tas.

On accorde généralement avec le complément lorsque l'idée de nombre prédomine. On pourrait alors remplacer le collectif par un nom proche d'un déterminant numéral du genre de "million, milliard, millier...".

Une infinité d'oiseaux volaient dans le ciel = des milliers d'oiseaux volaient dans le ciel.
Une multitude d'étoiles réchauffent nos nuits = des milliards d'étoiles réchauffent nos nuits.



Avec "la plupart" le
verbe se met toujours au pluriel : La plupart des hommes sont partis ou La plupart sont partis.


Avec les nombres proches des
numéraux (voir ci-dessus) on accorde le verbe sur le pluriel du complément.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents