Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le bon usage

Le bon usage

Mon blog est consacré essentiellement au bon usage de la langue française. Il est donc, spécialement conçu et destiné aux collégiens,lycéens, étudiants,et notamment aux amoureux de la langue de Molière.


Reviens-moi

Publié par Fawzi Demmane sur 26 Février 2011, 21:16pm

Catégories : #A vos plumes !


http://a35.idata.over-blog.com/600x358/2/56/96/37/Petite-fille-au-balon.jpg


Reviens-moi cher temps passé !
Toi qui a pris toutes mes belles années
Qui ne m’a laissé que des souvenirs
Et quelques papiers qui commencent à jaunir

Tu t’es enfui devant mes yeux
Sans un signe, sans dire Adieu
Tu as pris l’enfance, le beau temps
Tu as volé mes mélodies, mes chansons

Où est-ce que tu as caché mes poupées ?
Pourquoi tu m’as privée de mes jouets ?
Tu as détruit le petit berceau
Tu as fait sortir la princesse de son château

Oh ! Comment tu as pu brûler mes beaux dessins ?
Pourquoi tu as noirci mon chemin ?
Tu as fait grandir la petite aux cheveux tressés
Qui, dans ses rêves, s’est toujours baladée

Avec le soleil, parfois avec la lune
Son sourire était sa plus grande fortune
Et maintenant qu’elle a grandi
Et que ses beaux contes ont finis
Elle cherche encore l’innocence
A haute voix, elle appelle la joie immense
Temps passé ! Tu as sûrement, tout pris !
Pour l’infini.... Là, dans l’oubli.

Ons à l'âge de 9 mois
Posté par Ons ( 15 ans ), le 26/02/2011

Commenter cet article

Blanche COLOMBE 27/02/2011 22:07



Très belle écriture d'une exceptinnelle sensibilité. J'ai beaucoup apprécié le souffle et la musique, la netteté des images et de la pensée.


Bravo, petite, tu as une belle plume! Quand je vois l'âge que tu as, je ne peux m'empêcher de penser à un autre poète, qui a écrit Le Bateau ivre à dix-sept ans.


Alors, à dans deux ans. Mais d'ici là, cela ne nou déplairait pas de te lire encore et encore.



ouazib-louardi 27/02/2011 00:03



 


 Beauté fascinante de l'enfance,  virginité de la pensée qui poursuit ça marche en avant , sans s'attarder sur elle même.
L'enfance pensée ;  sous influence enviable d'une forme d'intelligence, cette pensée prometteuse se patine hélas !


Certains d'entre nous garderons à tout jamais leur âme d'enfant car rien n'est plus pur et beau que le coeur d'un enfant.


Tandis que d'autres au contraire garderont un gou^t amer pour avoir à tout jamais   égaré leur coeur d'enfant et  se sont endurcis.


 



Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents