Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le bon usage

Le bon usage

Mon blog est consacré essentiellement au bon usage de la langue française. Il est donc, spécialement conçu et destiné aux collégiens,lycéens, étudiants,et notamment aux amoureux de la langue de Molière.


Séparation

Publié par Fawzi Demmane sur 13 Décembre 2010, 16:31pm

Catégories : #A vos plumes !

http://www.edvard-munch.com/Paintings/love/separation_3.jpg

 

 

Je ne me souviens plus si nous étions restés longtemps ensemble , suffisamment longtemps pour combler le manque que nous éprouvions l'un pour l'autre. Le temps n'avait aucune valeur : il était atemporel. Il y avait autre chose que je ne saurais définir, ni identifier qui nous transportait.

Ce qui compte le plus dans de tels moments de bonheur infini, ce sont les mots retenus, souvent mal prononcés, qui sont blessure et baume à la fois.
Aucun de nous deux ne se rendait compte des dégâts que la séparation allait provoquer.

 
Elle était d'une sensibilité exagérée ; pourtant, elle n'avait permis à aucune larme de prendre ses joues pour sentier. Les conservait-elle pour lui tenir compagnie pour un autre moment de solitude?
Désorientée, déboussolée, déroutée par mon départ confirmé, elle me tenait la main ferme, comme pour me retenir, tel ses larmes au fond de ses yeux.

Nos ultimes propos dépassaient de trop les contours de nos lèvres : avait-elle assimilé les miens ? S'était-elle attardée dessus ? Rien de tout cela n’avait plus d’importance : Nous étions déjà ailleurs quand l'heure de la séparation avait sonné.

Son sourire était enrobé du chagrin qu'elle essayait par tous ses moyens de dissimuler, vainement. Plus rien en elle ne répondait. Cela lui échappait. La tristesse débordant de ses yeux démentait le sourire qu'elle s'efforçait de dessiner sur des lèvres asséchées.


Mon départ était imminent et elle s’en rendait bien compte. Elle m’a souhaité bonne route, m’a lâché la main et sans se retourner, elle a quitté.

J'ai attendu jusqu'à ce qu'elle soit complètement engloutie par la ville, pour pouvoir enfin, à mon tour, prendre la route avec moins d'hésitation et beaucoup plus de courage, plein de beaux souvenirs cependant.

De toutes les rencontres, seules celles qui ne se renouvelleront que dans l'ailleurs comptent.

 

 

 

 


Commenter cet article

juste moi 16/12/2010 19:36



Une séparation est toujours douleureuse... Sa douleur s'intensifie avec la grandeur du sentiment qui l'engendre... Mais elle est parfois mille fois meilleure que d'autres douleurs plus
intences....



Anonyme 15/12/2010 14:43



Oui....


C'est vrai et juste...les larmes , celles "du dedans" rongent et creusent jusqu'au fond dans cette "chose"  qu'on a l'habitude d'appeler : l'ame!


Elles innondent absolument tout!



Anonyme 15/12/2010 12:56



On pleure infiniment plus en son coeur que dans les yeux ou sur les joues. Les larmes du dedans rongent. Les autres, paraît-il, soulagent plutôt qu'elles ne rongent.



Assunta 15/12/2010 00:06



Les mots dits....les non-dits.........faut-il les dire ?


Faut-il se taire ?


Chaque cas est un cas, en amour il n'y a aucune règle...


De toute façon, désirée ou non, chaque rupture laisse dans nos coeurs une blessure qui malgré le temps, jamais ne guérrira...


Aucune séparation ne peut laisser de beaux souvenirs.


La douleur ne sera jamais un beau souvenir.....


On a beau dire que la souffrance rend plus fort....personnellement je ne m'en suis jamais aperçue, je suis et resterai toute ma vie aussi sensible...


Ce que tu as écrit...bcp de personnes auraient pu l'écrire, c'est du vécu par tous et toutes.... mais toi tu as très bien su l'exprimer.



Fouzia 14/12/2010 18:36



J'ai vécu l'amertume de ce même instant il y a de celà 4 ans et demi, sauf que moi, je me suis engloutie dans ma tristesse et je me suis hasardé dans un monde qui n'était et qui ne sera jamais
mien. Dur ........ trop dur !


Tu prouves encore une fois que tu maîtrises l'arme fatal : le mot.


 


FOUZIA



Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents