Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le bon usage

Le bon usage

Mon blog est consacré essentiellement au bon usage de la langue française. Il est donc, spécialement conçu et destiné aux collégiens,lycéens, étudiants,et notamment aux amoureux de la langue de Molière.


Tous les Crétois sont des menteurs

Publié par Fawzi Demmane sur 9 Janvier 2010, 21:13pm

Catégories : #A vos plumes !

Resultat
the_discourse-huge.jpg

Épiménide , un orateur crétois, aurait dit : "Tous les Crétois sont des menteurs".


Cette phrase, très simple en apparence, à la limite de l’auto-référence dans la mesure où la phrase implique une certaine circularité dans son énoncé et sa compréhension, présente un paradoxe intrinsèque et à certains égards insoluble. Il reste sans réponse, et de nombreux commentaires, presque ancestraux, ont donné lieu à des questionnements enrichissants.


Il est un bel exemple de ce que peut produire, avec les mots, l’imagination humaine, et à toute sa place dans ce site dédié aux littérature cachées, secrètes, à structures complexes.


En fait c'est Euclide, un philosophe grec du IVe avant J.-C. qui l'aurait imaginé.


Reprenons au début : un crétois dit que tous les crétois sont des menteurs, tous. Etant crétois lui-même, il doit inévitablement mentir puisque son énoncé, s’il est vrai (il énonce une vérité), affirme que les crétois sont des menteurs. Donc il dit ce qu’il est, que les crétois sont des menteurs. Mais en fait, il ne peut dire vrai, il ne peut dire que tous les crétois sont des menteurs car il est un menteur étant crétois. Il dirait la vérité, que tous les crétois sont des menteurs, y compris lui ? Ainsi son énoncé n’étant pas vrai (l’énoncé est un mensonge car il est un menteur), cela reviendrait à lire «tous les crétois disent la vérité». «Tous» induit qu’il n’y a pas de principe, a priori, d’exclusion à celui qui dit la chose. En enduisant que «tous les crétois disent la vérité», cette assertion vient en opposition formelle avec la première. Donc Epiménide ment en disant que tous les crétois sont des menteurs. S’il a menti, il ne peut sous-entendre que les crétois disent la vérité, puisqu’il a menti. S’il a ainsi menti, sa phrase initiale est vraie car tous les crétois sont des menteurs. Mais, cela est impossible, car un menteur ne peut dire vrai. Et ainsi de suite.


Cette phrase, courte, fait toujours couler beaucoup d'encre car il faut ici apposer une perspective décalée sur le cheminement intellectuel des explications et commentaires qui sont linéaires et parfois conditionnels (si...), alors qu’il devrait y avoir une solution ou du moins une lecture immédiate, naturelle et instantanée. Il faut également distinguer pour s’en sortir à distinguer la phrase elle-même de celui qui l’énonce, et envisager s’il y a ou non un principe d’exclusion de la chose dite à celui de la chose énoncée.

 


Texte posté par Nathalie, le 09/01/2010

 


Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

hassan 28/08/2012 21:25


cette phrase m a lontemps intrigué,c est le genre d'énnoncé qu on peut comparer a un probléme mathématique que j aimerais resoudre...mais ce ne sera pas pour cette fois ci!!!


je pense que l integration d un element etranger a la phrase peut limiter l éspace sementique infini de celle ci.mais seulement si on introduit un autre elemment.


(tous les cretois sont des menteurs et traitres)

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents