Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le bon usage

Le bon usage

Mon blog est consacré essentiellement au bon usage de la langue française. Il est donc, spécialement conçu et destiné aux collégiens,lycéens, étudiants,et notamment aux amoureux de la langue de Molière.


C'est quoi cette nouvelle tenue ?

Publié par Fawzi Demmane sur 8 Décembre 2009, 13:38pm

Catégories : #A vos plumes !

Resultat

HALA-DEMMANE.jpg


Ma fille Hala Demmane.... Comme tu es belle en Hijeb !

 

  

   Ma copine est venue me voir dans un état inhabituel. Elle vient de porter le  [ Hijab ]. Ses autres copines se rassemblèrent autour d’elle. Etonnées de ce changement, l’une d’elle lui posa cette question :

C’est quoi cette nouvelle tenue ?

Elle répondit avec joie et fierté : C’est le hijab qu’Allah a recommandé à toute femme musulmane. N’as-tu pas lu les paroles suivantes d’Allah   Exalté :

 

{ Ô Prophète ! Dis à tes épouses, à tes filles et aux croyantes de ramener sur elles leurs grands voiles : elles en seront plus vite reconnues et éviteront d’être offensées. Allah est Pardonneur et Miséricordieux } [ Sourate 33 - Verset 59 ].

 

 Allah Exalté dit également :

 

{ […] Et dis aux croyantes de baisser leurs regards, de garder leur chasteté, et de ne montrer de leurs atours que ce qu’il en paraît et qu’elles rabattent leur voile sur leurs poitrines } [ Sourate 24 - Verset  31].

 

Une autre gênée lui demanda :

        Est-ce que l’Islam impose à la femme de cacher sa beauté ? Agir ainsi c’est comme priver aux gens de voir une belle couronne.

  Elle répondit posément :

      Porter le hijab, c’est d’abord un ordre d’Allah , le Créateur, le Miséricordieux. Allah Exalté l’a recommandé à toute femme musulmane, Lui qui connaît mieux que quiconque ce qui nous est bénéfique. Le hijab, c’est comme une coquille ; elle ne cache pas la perle, mais l’élève et la protège … le hijab religieux est la manifestation de la pudeur, de la foi et de la dignité, la beauté ne s’exprime pas par des colorants artificiels avec lesquels on barbouille le visage, ni par des vêtements qui attirent l’attention et qui sont provoquants et tentants, mais la vraie beauté se trouve dans les cœurs des vraies croyantes et dont les fruits sont les bonnes valeurs et l'amour d’Allah Exalté et de Son Messager .

 

 

Une autre intervint en ces termes :

     Réponds-moi sincèrement, as-tu pensé un seul instant que ton hijab risque d’être un obstacle pour ton mariage?

En toute confiance, elle répondit  : Ne sais-tu donc pas chère soeur que :

 

{ Les vertueuses aux vertueux et les vertueux aux vertueuses » comme le dit si bien Allah Exalté }   [ Sourate 24 - Verset  26 ].

Personnellement, je n’accepte pour mon mariage qu’un homme qui s’accroche à sa religion : c’est avec ce genre d'homme que je peux me sentir à l’aise. Un homme qui accepte que sa femme s’exhibe dehors, les regards l'envahissent de tous les côtés, est un homme dépouillé de toute jalousie et si un homme néglige l'ordre d’Allah  Exalté sur lui, alors qu’en sera-t-il des droits de sa femme sur lui ? Je ne me sentirai jamais bien avec ce genre d’homme.

 

Une quatrième lui chuchota à l’oreille :

        Chère soeur, quelle va être ta réaction devant ceux qui vont se moquer de toi, ils vont t’accuser d’arriérée, de non-civilisée, de…

Elle lui répondit : 

Je n’ai que faire de ces termes qu’ont innové le diable et ses alliés pour nous détourner du chemin d’Allah   Exalté. L’équivalent à ces propos est celui d’un mirage dans une plaine désertique que l’assoiffé prend pour de l'eau, puis quand il y arrive, il s’aperçoit que ce n’était rien. Est-elle arriérée celle qui obéit à Son Seigneur Exalté et qui se prépare pour le Jour où l’on doit rendre des comptes ?

Est-elle arriérée celle qui est pudique et protège son honneur ? Et comment devient-on civilisée ?

 Est-ce que c’est quand on se détourne d’Allah , de Son Envoyé et du Jour Dernier… ou quand on devient vulgaire et avec un comportement malsain… ou quand on expose nos corps nus comme on expose des objets à vendre dans les rues ?

Chère soeur, écoute mon conseil… c’est une question d’éternité : soit au Paradis, soit en Enfer ; et nul autre refuge qu'auprès d'Allah . Le messager d’Allah Exalté  nous a décrit une catégorie des gens de l’Enfer comme suit :

« … des femmes dévêtues bien que vêtues, provocantes et faciles à séduire et qui portent sur leurs têtes des coiffures hautes comme les bosses des chameaux des montagnes du Khourassan… elles n’entreront pas au Paradis et n’en sentiront même pas l’odeur, alors que l’odeur se sent à telle et telle distance » [Hadith rapporté par Moslim].

 Chère sœur musulmane, toi qui dans ce monde de ténèbres est comme l’étoile qui brille dans le ciel, évite d’imiter aveuglément la pseudo-civilisation occidentale, car ta dignité risque d’être réduite en un vêtement qu’on élargit et qu’on rétrécit comme on le souhaite. Fais attention, n’oublie pas que tu es l’éducatrice d’une communauté, tu représentes une école qui formera les générations à venir.

 

 

Une de ses copines fut très touchée par ces propos, un fort sentiment vers le repentir l’envahit, le désir de retrouver la foi et la douceur de l’obéissance à Son Créateur s’est éveillé en elle. Elle s’approche d’elle, ses yeux brillent de larmes, et dit : chère sœur, qu’Allah Exalté te rétribue d’une bonne rétribution. Décris-moi le hijab islamique, car j’ai envie de me réconcilier avec mon Seigneur, la désobéissance et l’entêtement ne m’ont causé que désespoir et lassitude.

Affectueusement, elle lui répondit :

        Il est du devoir pour la femme musulmane de cacher ses atours, de s’orner de la pudeur et de la décence, le vêtement, quant à lui, doit être long et couvrir tout le corps, suffisamment large pour ne pas laisser paraître les formes. Il ne doit pas non plus être transparent, ni ressembler aux vêtements des hommes. En effet, le Messager d'Allah a prié Dieu Exalté en ces termes :

« Que Dieu maudisse les hommes efféminés et les femmes qui ressemblent aux hommes ».

Je te mets également en garde contre certaines pratiques répréhensibles et fortes répandues à notre époque, telles que le fait de se mettre du parfum avant de quitter son domicile, de porter des habits qui laissent paraître les formes ou qui soient plus ou moins transparents ou serrés avec des ouvertures, de porter seul le pantalon, de mettre le vernis à ongles car il empêche l’eau de les atteindre et rend les ablutions incomplètes de même que les prières ; car on risque de commettre ce genre de choses tout en portant le hijab.

Aussi te conseillerais-je d’être une prédicatrice de l’obéissance d’Allah par le bon comportement et la bonne moralité.

Chère soeur, Allah Exalté a dit :

 

{ Le moment n’est-il pas venu pour ceux qui ont cru, que leurs cœurs s’humilient à l’évocation d'Allah et devant ce qui est descendu de la vérité (Le Coran) ? } [ Sourate 57 - Verset 16 ]

 


Posté par Zahra, le 08 décembre 2OO9.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Luc 06/10/2010 14:35



Mayaghalou, pour ma part en tout cas je conçois très bien que vous ne partagiez pas ce que vous dites être un consensus. Je n'avais pas vu cet aspect des choses, ce côté consensuel, mais s'il
existe il ne me semble pas que ce soit pour mettre quiconque mal à l'aise.


Depuis longtemps, en France, les croyants peuvent parfois, ou souvent se sentir hors du consensus athée ou a-religieux qui domine plus ou moins. Et pourtant, en même temps, j'ai des amis
incroyants qui souffrent de se sentir perçus comme des êtres à part dans un pays historiquement marqué par une religion, entre autres...


Allant au bout du premier mot de la prière de la religion qui est la mienne, je dirai "Notre Père" précisément en parfait consensus de coeur et de partage avec toutes et tous, avec ou sans voile,
avec ou sans croyance. Et je dirai aussi à mes soeurs voilées musulmanes qu'elles me font penser à ce Quelqu'un qu'elles aiment et moi aussi, ce Quelqu'un qui n'exclut personne. Pardon, j'ai
encore été trop long ! ! ! Amitié, Luc.



mayaghalou 02/10/2010 22:00



je ne ferai pas de commentaire: je risque d'être en discordance avec ce concensus .L'habit ne fait pas le moine et les apparences sont une solution de facilité pour chacun de nous. Mais le texte
est relativement bien écrit...Il faudrait seulement se souvenir qu'un texte littéraire n'a pas la même visée qu'un texte qui, visiblement, argumente pour une certaine vision de l'Islam...



Luc 15/03/2010 17:21


Chère Madame, ou chère Zahra suivant les habitudes sur le net,
j'écris dans la seconde où j'ai lu votre réponse à mon commentaire, je suis très ému, le respect de ma part est bien normal et j'aimerais tant que nous soyons tous fiers d'avoir une religion,
respectueux de celle des autres et même des personnes non croyantes : Il fait briller son soleil sur les bons et sur les méchants (dit un psaume dans la Bible), c'est nous qui sommes peu ouverts de
coeur, et je milite en France pour le respect des personnes, enfin vous avez peut-être entendu parler de Najlae pour qui j'ai au moins signé une pétition ou peut-être aussi fait des courriers aux
responsables! Avant d'être à la retraite, je tenais l'orgue à l'église en plus de mon travail, et ainsi je priais en musique. da la musique à militer pour l'accueil du petit et du pauvre" (encore
un psaume ou un prophète, il n'y a qu'un pas."
Je suis heureux de cet échange avec vous. Puisse cela nous inviter à parler beaucoup avec Lui, qui est au coeur de chacune et de chacun. En ce qui me concerne, je fais maintenant le projet de
me taire, étant trop, mais trop bavard! Sincèrement, Luc B.


ZAHRA 15/03/2010 10:38


Très respectueux, votre commentaire qui témoigne de beaucoup de tolérence. J'en suis ravie.
Bienvenue Luc
Cordialement, ZAHRA


Luc 12/03/2010 21:57


Bonjour mes soeurs musulmanes,
je viens de passer un moment comme si j'étais reçu "chez" vous. Je dois vous avouer qu'ici, en France, la vue d'une femme portant le hijab me fait souvent penser à Dieu, que vous nommez
autrement que moi, mais nous pouvons tourner vers Lui notre regard et notre coeur.
Il est bon de se souvenir de Lui !
Bon, je ne vais pas dire que tout est mauvais en France. Mais le sens du sacré ne nous étouffe pas...
Amitié, Luc.


Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents