Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le bon usage

Le bon usage

Mon blog est consacré essentiellement au bon usage de la langue française. Il est donc, spécialement conçu et destiné aux collégiens,lycéens, étudiants,et notamment aux amoureux de la langue de Molière.


L’internet des choses

Publié par Fawzi Demmane sur 29 Mai 2011, 15:25pm

Catégories : #A vos plumes !

Ce concept est communément appelé, l’Internet des choses. Ceci est bien évidemment une conséquence directe de l’étendue de l’espace d’adressage qu’offre IPv6 par rapport à son prédécesseur IPv4, pour lequel, on est en train d’utiliser les dernières adresses restantes ! Qui aurait pu penser que les quatre milliards d’adresses offertes par IPv4 seraient insuffisantes pour l’humanité ? C’est l’évolution de notre interaction avec Internet qui constitue la clé de la réponse.

En effet, si les adresses IP étaient utilisées au départ pour la connexion des ordinateurs, elles ont été sollicitées par la suite pour les jeux vidéos sur le net, la télévision IP et surtout pour la téléphonie mobile.


L’internet des choses est sur son chemin, comme dirait Vint Cerf, le concepteur d’internet et de la suite de protocoles TCP/IP. La preuve est outre le téléphone portable, les cadres de photos, les équipements domestiques tel que le réfrigérateur doté d’une interface réseau, ou étiquette, et donc accessible à distance pour voir ce qu’y manque, ou en botanique lorsque les plantes aussi peuvent communiquer avec l’être humain, par le biais des capteurs insérés et qui déterminent quand le niveau d’eau dans le sol devient faible, et transmettent l’information à l’utilisateur par le biais de tweets ou sms!


Par ailleurs, toutes les applications utilisant le protocole IPv6 pourraient dorénavant communiquer avec les objets reliés virtuellement à un utilisateur donné.


L’internet des objets pourrait alors encoder entre 50 et 100 trillions d’objets dans le monde et suivre leur mouvement et déplacement. Il suffirait d’avoir sur chaque objet un capteur ou étiquette pour la radio identification (RFID).


Ce qui pourrait être perçu comme révolutionnaire, est le fait que tous les objets reliés par internet sont à même de communiquer sans intervention humaine.


Cependant, l’interconnexion des objets sur internet argumente leur pré-disposition à des attaques ou tentatives d’intrusion étant donné que dès lors qu’un objet devient accessible par le net, sa vulnérabilité croît.


C’est le cas par exemple des voitures de classe qui ne tournent pas uniquement par effet de la combustion du pétrole, mais aussi grâce aux millions de lignes de code, qui ne permettent pas seulement la communication entre les différents équipements de la voiture mais aussi et surtout l’éventuelle communication avec le voisinage et par là avec tout objet relié à internet.


Si dans l’internet des choses, les objets deviennent capables de prendre des décisions sans intervention humaine, le rôle central de médiation que joue l’homme est ainsi éliminé, et une redéfinition d’Internet est nécessaire. En tout cas, dans l’internet du future, les frontières entre la technologie et la fiction deviennent virtuelles !

 

 


Commenter cet article

Majdouline Borchani 31/05/2011 12:59



Bonjour Fawzi


Ton article est non seulement intéressant mais aussi il m'a permis de connaitre le protocole IPv6. On apprend toujours dans ce monde de L'internet!



Fawzi Demmane 31/05/2011 13:34



Que vive Internet, à condition de l'utiliser à bon escient, pour l'intêret et le bien être de l'humanité.


Merci Majdouline, pour ta fidélité au blog.



Fethi 30/05/2011 13:15



Un article, d'un grand intérêt....Bravo et bonne journée



Fawzi Demmane 30/05/2011 13:47



Bonne Journée Fethi



Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents